PARTAGER

«Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale» : C’est le thème choisi pour la célébration du 4 avril 2018. La Direction de l’information et des relations publiques des ar­mées (Dirpa) a fait le point hier face à la presse.

Le Sénégal fait partie des plus grands contributeurs au sein des missions de maintien de la paix dans le monde. Par conséquent, le thème du 58ème anniversaire de son accession à la souveraineté internationale porte sur la «Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale». Hier, à l’occasion d’une rencontre avec la presse, le Directeur de l’information et des relations publiques des armées (Dirpa), le colonel Abdou Ndiaye, a dévoilé l’innovation majeure du 4 avril de cette année. «On va chercher à illustrer le thème. Et pour ce faire, aussi bien pour le défilé motorisé que pour le défilé à pied, il y aura des blocs composés de personnels des Armées, de la gendarmerie et de la Police nationale. Donc pour ce qui est des motorisés, il y aura des blocs de 23 véhicules pour chacune de ces institutions peintes aux couleurs des autorités sous lesquelles nous participons aux opérations de soutien à la paix. Et pour le défilé à pied également, ça sera la même chose», dit-il.
Alors, cet évènement historique verra également pour une première la participation des élèves de l’Ecole nationale de la police et de la formation permanente, mais aussi l’Ecole de l’administration pénitentiaire. Au total, ils seront 1 852 civils à défiler sur le boulevard Général De Gaulle qui a déjà fait peau neuve. Il s’agit des établissements d’enseignement général, des écoles de formation et des mouvements de jeunesse. «Il y aura 385 véhicules. Ce sont des véhicules essentiellement des forces de défense et de sécurité, 3 949 militaires et paramilitaires, 94 motos, 61 chevaux», a ajouté colonel Ndiaye. Le 4 avril, l’Armée dévoilera également son potentiel maritime avec une revue navale filmée qui va être projetée. Il y aura aussi une prise d’armes avec une remise de décorations, un défilé aérien, un quadrille de baïonnettes, un défilé motorisé, militaire et paramilitaire à pied.
Par ailleurs, le colonel Cheikh Oumar Tamba, commandant des troupes, par ailleurs patron de la Zone militaire n°1 de Dakar et chargé de l’organisation du défilé, a fait l’état de la situation. «Depuis quelques semaines, nous avons démarré les préparatifs. Les gros œuvres sont terminés, les tribunes, les tentes sont déjà en place. Il ne reste plus que de petites retouches», rassure-t-il.
Pour l’heure, aucun invité étranger n’est signalé pour la fête de l’indépendance 2018. A quelques jours de l’événement, la Grande muette appelle au respect des mesures dans un contexte sécuritaire particulier. Depuis l’indépendance, le Sénégal a envoyé environ 53 mille soldats en mission dans une cinquantaine de théâtres d’opérations dans un peu plus de 20 pays.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here