PARTAGER

Woodstock, le festival mythique, fête ses 50 ans. C’était les 15,16 et 17 août de 1969. Trois jours de paix, amour et le Rock’n Roll et une affiche légendaire réunissant les plus grands artistes de l’époque. De Jimi Hendrix à Janis Joplin en passant par les Who et Joe Cocker, Woodstock restera à jamais le festival hippie le plus marquant de l’histoire. Alors que les organisateurs attendaient 50 000 personnes, ce sont 500 000 festivaliers qui se sont finalement réunis presque spontanément à Bethel dans l’Etat de New York. Un des deux événements censés fêter le cinquantenaire du mythique festival, le Woodstock, ne verra pas le jour cet été.

La nouvelle est officielle : Woodstock 50 est officiellement annulé. Michael Lang, l’un des cofondateurs du concert original de trois jours, a mis fin à l’événement après avoir tenté de le déplacer dans le Maryland. Au cours des derniers mois, lui et ses collègues organisateurs avaient aussi tenté d’organiser le concert à Watkins Glen (New York) et à Vernon (New York). «Nous sommes attristés qu’une série de revers imprévus ait rendu impossible la tenue du festival que nous avions imaginé», a déclaré Lang dans un communiqué. «Quand nous avons perdu le Glen puis le Vernon Downs, nous avons cherché un moyen de faire le bien plutôt que de simplement annuler. Nous avons formé une collaboration avec HeadCount pour organiser un plus petit événement au pavillon Merriweather (Maryland) et pour aussi recueillir des fonds pour certaines Ong impliquées dans la lutte contre le changement climatique.» Il a aussi déclaré que le festival avait réussi à booker tous les artistes qu’il avait au départ engagés, y compris Jay-Z, Miley Cyrus et Imagine Dragons. Lang a espéré qu’ils joueraient gratuitement au Maryland, sur la base du volontariat. «J’aimerais encourager les artistes et les agents, qui ont tous été entièrement payés, à donner 10% de leurs honoraires à HeadCount ou à des causes de leur choix dans un esprit de paix», a-t-il déclaré. «Woods­tock demeure engagé envers le changement social et continuera d’appuyer activement la mission essentielle de HeadCount, qui est d’obtenir le vote avant les prochaines élections. Nous remercions les artistes, les fans et les partenaires qui nous ont soutenus même dans l’adversité. Mes pensées se tournent vers Béthel et sa célébration de notre 50e anniversaire pour renforcer les valeurs de compassion, de dignité humaine et de beauté de nos différences embrassées par Woodstock.»
Avec Rfi & Rollingstone.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here