PARTAGER

C’est une donation estimée à plus de 8 millions de francs Cfa que la fondation Sonatel a fait à la  compagnie du Théâtre Daniel Sorano. A travers ce geste, la fondation compte contribuer au renforcement des moyens techniques de production  et de prestation du théâtre Daniel Sorano. Et ce n’est pas une première. Cette structure, devenu partenaire du ministère de la Culture, a plusieurs fois apporté son soutien aux différentes directions de ce département. L’Administra­trice générale de la Fondation Sonatel, Mme Sidibé, l’a rappelé vendredi dernier au cours de la cérémonie officielle de remise de ces matériels techniques de production. Pour elle, le développement et la promotion de la culture sont des questions transversales qui interpellent la Fondation Sonatel. C’est pourquoi, a-t-elle rappelé, «dès 2016, la Fondation Sonatel et le Théâtre Daniel Sorano ont entamé une réflexion sur  un projet de partenariat fort et diversifié. Divers volets ont été identifiés parmi lesquels nous pouvons citer le renforcement des équipements audiovisuels, la promotion du théâtre à l’école élémentaire, la mise en place d’un programme pour les adolescents autour du civisme».
Outre le Théâtre national Daniel Sorano, la Fondation Sonatel a également eu à signer un partenariat avec les manufactures sénégalaises des arts décoratifs de Thiès concernant le financement d’un programme de  formation en insertion de 15 jeunes artistes. On se souvient qu’à travers ce partenariat, 15 jeunes évoluant dans les métiers d’arts (céramique, batik, tapisserie) avaient été recrutés à la suite d’un appel à candidature lancé en septembre 2015. Ces  candidats retenus, bénéficient d’une formation polyvalente sur deux ans (2015-2017) à l’issue de laquelle, ils devraient rejoindre les ateliers pour la production de produits manufacturés dans une optique de diversification. La Fondation Sonatel s’était donc associée à ce programme de formation-insertion pour accompagner les Msad à assurer la relève dans certaines spécialités et de permettre leur diversification.  Ce fut grâce à un appui financier d’un montant de vingt-neuf millions de francs Cfa étalé sur deux ans et chaque apprenant a bénéficié d’une bourse mensuelle de trente-cinq mille francs.
A la suite de ce don remis au Théâtre Daniel Sorano, le ministre de la Culture comme le directeur du Théâtre national Daniel Sorano n’ont pas manqué de saluer ce «geste symbolique et spécifique» qui vient remédier à des problèmes structurels com­me l’absence d’équipements et d’infrastructures, l’insuffisance de sources de financement…. La Fondation Sonatel pour rappel, développe ses actions dans trois domaines de prédilection : la santé, la culture, l’éducation.

Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here