PARTAGER

C’est un Abdou Latif Coulibaly fier et ému qui a fait hier ses adieux à la culture. La cérémonie qui s’est déroulée au siège du ministère de la Culture a été l’occasion de féliciter ses anciens collaborateurs qui l’ont accompagné pendant 19 mois.

Arrivé à la fin de sa mission à la tête du ministère de la Culture, M. Coulibaly a tenu surtout à remercier le personnel du ministère, ses anciens collaborateurs et chefs de service. «Le Musée des civilisations noires est une belle expérience, une belle aventure que vous aurez le privilège d’accompagner. Un bébé dans l’animation culturelle et non dans sa façon de poser l’identité noire à travers le monde. Je confie à vos soins le Monu­ment de la renaissance. C’est une très belle œuvre artistique à la dimension de notre ambition qui accueille 15 à 20 mille visiteurs par mois. C’est vous dire l’importance qu’elle a dans le développement de notre tou­risme et dans l’animation culturelle», a-t-il dit, s’adressant au nouveau ministre Abdoulaye Diop.
Très ému, M. Coulibaly a confié avoir vécu des «moments extraordinaires» au sein du ministère. «Nous avons bâti une famille. Nous avons travaillé ensemble. Et c’est avec non pas un regret, mais un pincement de cœur que je vous quitte», a-t-il déclaré, soulignant par ailleurs qu’il est et reste un homme de culture. «Je quitte officiellement mes fonctions et également ma mission de ministre de la Culture. J’ai la prétention d’avoir la passion de la culture et d’être également avec beaucoup de prétention un homme de culture. Je le quitte officiellement, mais je reste dans la famille d’une manière ou d’une autre.»
Pour sa part, le nouveau ministre de la Culture et de la communication a félicité son prédécesseur pour son travail et son engagement pour la culture. «Je tiens à féliciter le ministre de la Culture sortant Abdoul Latif Coulibaly pour l’important travail qu’il a accompli et les chantiers qu’il a aussi ouverts. Je remercie le Président Macky Sall qui, dans le cadre de son 2e mandat, a bien voulu me renouveler sa confiance en me nommant ministre de la Culture et de la communication. Je lui exprime toute ma gratitude», a-t-il dit, s’engageant à œuvrer sans faille et en étroite collaboration avec le personnel du ministère pour mériter cette confiance. Le tout nouveau ministre de la Culture et de la communication a surtout promis de s’inscrire dans la continuité pour consolider les acquis et parachever les chantiers ouverts par son prédécesseur. «Pour cela, je compte m’appuyer sur l’ensemble des directions et services, et projets et programmes du département en vue de mener à bien cette mission», a-t-il dit.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here