PARTAGER

A l’image des autres localités du pays, les potaches de Saint-Louis ont subi hier les épreuves de l’examen du Certificat de fin d’études élémentaires (Cfee) et du concours d’entrée en classe de sixième session 2020. Selon le chef de la circonscription, l’Inspecteur Cheikh Yaba Diop, au total 4829 candidats dont 2137 filles et 2192 garçons ont été régulièrement inscrits sur les listes et sont répartis dans 29 centres d’examen tous situés dans la commune de Saint-Louis. Pour assurer un déroulement correct de l’examen, le personnel enseignant a été également mobilisé. Ainsi 462 enseignants ont été convoqués pour assurer la surveillance et le secrétariat. Par ailleurs, des missions de supervision dirigées par l’Ief lui-même et avec la participation d’un pool d’inspecteurs de l’éducation appuyés par les agents de l’Ief ont fait le tour des centres d’examen pour se rendre compte du bon déroulement de l’examen. Selon l’Ief de Saint-Louis Commune, toutes les dispositions utiles ont été déjà prises pour assurer une parfaite organisation de l’examen. Ainsi, explique-t-il, le Bureau des examens et concours (Bexco) de l’Ief a procédé en amont à l’inscription de tous les candidats officiels et libres. Ainsi, le personnel enseignant a été également mobilisé. Pour une meilleure appropriation de leurs outils de travail pendant l’examen, une séance de partage a été organisée à l’intention des présidents de jury qui ont par la même occasion précédé à la levée des épreuves qu’ils ont sécurisées jusqu’au jour de l’examen. L’Ief a souligné d’autre part, qu’en collaboration avec les autorités administratives, toutes les dispositions ont été  prises pour sécuriser les centres d’examen qui sont comme d’habitude surveillés par des agents de sécurité (police).
Compte tenu de l’importance que le ministère de l’Education nationale accorde à cet examen, qui se déroule cette année dans un contexte particulier marqué par la pandémie du Covid-19, un nouveau chronogramme du déroulement des épreuves a été diffusé, a fait savoir Cheikh Yaba Diop qui a ajouté qu’en fonction des dispositions contenues dans ce nouveau chronogramme qui a apporté plusieurs changements, plusieurs écoles ont, avec la participation de leurs comités de gestion, des conseils de quartier et autres bonnes volontés, offert aux enfants des collations. Par rapport au protocole sanitaire, tout a été au point dans la mesure où des dispositions ont été prises pour son respect scrupuleux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here