PARTAGER

Mbaye Niang, attaquant : «On a un groupe solide. On a réussi à prendre les trois points. C’est l’essentiel. Il nous faudra rester concentrés pour faire des matchs comme celui d’aujourd’hui et les gagner.»

Alfred Ndiaye, milieu de terrain : «On est content. Trois buts marqués, pas un seul encaissé. Et je pense qu’on aurait pu en marquer un peu plus. Voilà, au Soudan, on se doit de gagner. Ce n’est jamais facile. Il reste un autre match, il faut le gagner pour se qualifier. Je crois qu’aujourd’hui, on a prouvé qu’on peut gagner les deux matchs.»

Racine Coly, défenseur : «Je crois que nous avons abordé ce mach avec beaucoup de rigueur. Nous l’avons fait et on a obtenu la victoire. Cette victoire nous donne de la confiance pour le match retour. Ça ne sera pas facile. Il faut vite se replonger dans ce match. Mais on fera tout pour remporter les trois points à Khartoum.»
Mbaye Diagne, attaquant : «J’ai tout fait pour marquer et rendre la victoire plus belle, mais je n’ai pas pu. Ce sont des choses qui arrivent dans le football. Mais le plus important, nous l’avons fait. C’était de gagner et d’empocher les trois points.»
Matar Ba, ministre des Sports : «On est content de la victoire mais on ne va pas se focaliser sur cette victoire. Il faut aller se battre à Khartoum. Le Soudan ne jouera pas de la même façon. Il faut être costaud, se battre et gagner pour être à l’abri. Et je dois dire que l’équipe devrait même devancer le Soudan chez lui puisqu’elle voyage demain (hier matin) par vol spécial.»
Me Senghor, président de la Fédé foot : «Nous nous devions de gagner aujourd’hui pour montrer que nous tenions à notre rang dans ce groupe. Gagner à domicile par trois buts à zéro, c’était important. Les joueurs l’ont fait. Il faut s’en féliciter. Surtout, on note les difficultés que le coach a eues pour composer son équipe avec beaucoup de jeunes joueurs qui ont eu à faire leur baptême du feu suite aux nombreuses absences. Il faut féliciter les joueurs. Il faut qu’on sache que le travail est à moitié fait et qu’on se projette vite sur le match de mardi. Cette victoire n’aura de sens que si on la réitère à Khartoum pour sécuriser la qualification.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here