PARTAGER

Frédéric Bougeant, Manager des Lionnes : «Faire un match exceptionnel contre l’Angola, dans une salle pleine»
«Je voulais féliciter mes joueuses et mon staff qui ont fait du bon boulot. On s’est présenté lors de ce match avec deux objectifs. Le premier, c’était évidemment de gagner parce qu’on rêvait d’un grand match contre l’Angola dimanche. Le deuxième objectif qu’on avait caché, c’était de récupérer le goal-average sur l’Angola qui a +8 (contre +11 pour le Sénégal). Avec cet écart, on est dans une situation intéressante, à savoir retrouver notre statut d’outsider dimanche. L’Angola reste la meilleure équipe d’Afrique. Mais on va être un bel outsider. Déjà si l’Angola veut aller aux Jo, le match nul ne suffira pas. Il faut qu’on s’accroche pendant 48h à ce rêve-là pour être capable de faire notre plus beau match. Qu’on se prépare bien, tactiquement. Qu’on soit capable de faire un match exceptionnel, dans une salle pleine, je l’espère, dimanche.»

Hawa Ramatou Ndiaye : «Contre l’Angola, ce sera une revanche»
«On a atteint notre objectif. C’est le plus important. C’est vrai qu’on n’a pas très bien joué en première mi-temps, mais on va essayer de progresser. Ce match s’est joué sur le mental parce que ce n’est pas facile de jouer le premier match à la maison. Je suis fière de mon équipe ce soir. Maintenant contre l’Angola, on ne peut se permettre de faire le même début de match. Ce sera une revanche de 2016, 2018.»

Mama Hawa Cissé : «Il nous reste à faire le travail dimanche»
«On est très content d’avoir gagné ce match. Du coup, il nous reste à faire le travail dimanche. On veut absolument que tout le monde vienne nous soutenir. On veut que la salle soit pleine à craquer pour qu’on puisse battre l’Angola chez nous. Qu’on leur montre qu’on est vraiment chez nous. C’est le match le plus important.»

Awa Fall Diop : «Tout le monde à Dakar Arena dimanche»
«C’était un début de match difficile. C’est la première fois qu’on joue à la maison. Il y avait l’environnement, nos familles qu’on ne voit quasiment pratiquement pas dans l’année. Du coup, le stress a un peu pris le dessus au début. Mais en deuxième mi-temps, on s’est vite remis dedans. On a montré de l’agressivité, beaucoup de solidarité. On n’est pas encore satisfait. On le sera quand on aura notre ticket pour les Jeux olympiques. On ne pense pas à une revanche contre l’Angola. On invite tout le monde dimanche, il n’y a pas d’excuses, car il n’y a pas de travail ce jour-là.»

Hadatou Sako : «Contre l’Angola, le match de notre vie»
«Ça a été un match très engagé. On n’a pas été très dedans pendant quelques minutes. On n’a pas fait ce que le coach nous demandait. Mais on a réussi à se ressaisir. C’est quelque chose de bien. Cela montre que dans un match quand on n’est pas bien, il faut avoir le mental et le physique pour pouvoir revenir. Je pense qu’on est bien revenu. Ce qui nous fait plaisir, c’est d’avoir donné du spectacle à la Dakar Arena, devant nos supporters. Sans eux, on n’a pas la même force. Si on décroche ce ticket pour les Jeux olympiques, ce sera pour vous. Contre l’Angola, on va tout jouer. On va jouer toute notre vie. On va faire ce qu’on sait faire. C’est la finale, le match tant attendu par le Sénégal.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here