PARTAGER

Moustapha Gaye, coach des Lionnes : «Il faut qu’on retrouve nos automatismes sur le plan offensif»
«C’était un match difficile. Chaque équipe a joué avec ses arguments. Un match très défensif. On a fait tourner l’équipe aujourd’hui. Perdre un match n’est pas une fin en soi dans un championnat. L’objectif, c’est d’aller au bout. J’avais vraiment envie de voir toutes mes filles dans un contexte très difficile parce que l’évaluation à partir de demain va être déterminante pour les quarts de finale. Il y a beaucoup de choses à améliorer dans le secteur offensif. Il y a des gens qui croient que le championnat d’Afrique se gagne à partir de la défense, je fais partie des rares qui croient le contraire. Il faut marquer plus que l’adversaire. Il faut qu’on retrouve nos automatismes sur le plan offensif. Je suis très content de l’ensemble de l’équipe. Surtout des jeunes. Le Nigeria, ce n’est pas une équipe qui m’a impressionné… Pour le match contre le Cameroun, ce sera le même style de jeu que la Rd Congo. Un jeu athlétique. C’est en cela que le match contre la Rd Congo va nous servir de repères. On va les prendre au sérieux.»

Aya Traoré, capitaine des Lionnes : «Se concentrer sur les quarts»
«On a joué un match difficile du début à la fin contre une équipe nigériane très physique. Maintenant, l’essentiel, c’est de se concentrer sur les quarts de finale. Il ne faut pas sous-estimer cette équipe du Nigeria. C’est une équipe très forte. Il faut tirer les leçons. On va s’améliorer pour les quarts qui sont les matchs les plus importants. On est là pour aller au bout.»

Fatou Dieng, meneuse des Lionnes : «Elever notre rythme de jeu»
«Malheureusement, on perd ce soir, mais cela peut être une bonne chose pour la suite de la compétition. Cela nous permet de nous dire que nous ne sommes pas les meilleures. Il faudrait qu’on élève notre rythme de jeu, notre défense, notre densité physique pour pouvoir gagner.»

Oumou Khairy Thiam, ailière des Lionnes : «Il faudra vite oublier ce match»
«On a fait face à une équipe du Nigeria très physique. On a essayé de répondre à cela. Malheureusement, en fin de partie, on n’a pas su mettre nos paniers faciles. Les Nigérianes ont super bien joué le coup, en essayant à chaque fois de nous barrer la route sur toutes les tentatives. Maintenant, on aurait aimé gagner et terminer en tête de notre poule. Ce n’est pas le cas, il faudra vite oublier ce match et se préparer pour les quarts de finale.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here