PARTAGER

Moustapha Gaye, coach des Lionnes : «Face au Mozambique, on va jouer sans état d’âme»
«Les matchs de quart de finale sont toujours difficiles. Tu perds, tu disparais. Ce sont des matchs qu’il faut négocier. Des équipes comme le Cameroun sont très physiques. J’ai senti mes joueuses tendues. Elles ont beaucoup travaillé pour ce match. Je félicite mes joueuses qui ont su répondre présente. Ce n’est pas évident de jouer ce genre de match. C’est pour cela qu’on a besoin des anciennes pour leur expérience. Le Mozambique est une belle machine. Elle nous a poussés à mal jouer. Ce sera très difficile. On jouera sans état d’âme. On jouera pour aller en finale. On a un double objectif : se qualifier en finale et en même temps aller en Coupe du monde. On demande les prières de tous les Sénégalais. Les filles en ont besoin.»

Aya Traoré, capitaine des Lionnes : «Tout donner pour aller en finale»
«Le début de match a été très difficile. On a fait de très bonnes choses, mais aussi de mauvaises. Il faut continuer à s’améliorer. Il fallait assurer le match de ce soir avant de songer à la demi-finale. On y est maintenant. En demi-finale, il faudra avoir le mental. Ce sera quarante minutes. Il faudra rester concentré tout au long de la partie. Notre souhait c’est d’aller en finale. Et on donnera tout pour y aller. Peu importe l’adversaire.»

Astou Traoré, ailière des Lionnes : «Oublier ce match et penser à la demi-finale»
«C’était difficile parce que le Cameroun voulait également gagner le match. Je crois qu’on a montré un autre visage. Mainte­nant, il faut vite oublier ce match et penser à la demi-finale. Pour moi, c’est une première finale.»

Ndèye Sène, ailière des Lionnes : «On sait comment faire déjouer le Mozambique»
«Tous les matchs sont difficiles. Comme on a fait aujourd’hui, on va donner le maximum contre le Mozambique pour espérer se qualifier en finale. On va bien préparer ce match et l’aborder dans les meilleures conditions. Le Mozambique, c’est une équipe que nous connaissons. On sait comment faire déjouer le Mozambique.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here