PARTAGER

L’Ief (Inspection de l’éducation et de la formation) de Pété, qui compte 2602 candidats dont 935 filles et 1667 garçons, a organisé pour la 6ème fois consécutive depuis sa création en octobre 2014, l’examen du Cfee et le concours d’entrée en sixième dans un contexte de pandémie du Covid-19. Les autorités académiques se sont attelées à réussir le pari de l’organisation dans tous les centres d’examen.
Cette année dans la circonscription de Pété, la tâche n’est pas facile. On note un nombre d’écoles d’une douzaine de communes réparties dans deux arrondissements, Cas-Cas et Saldé. L‘inspecteur de l’éducation et de la formation, Serigne Fall, en compagnie du sous-préfet de Saldé, a visité les centres dans son arrondissement et celui de Cas-Cas dans les centres des localités situées sous son commandement.
Cette année, les visites ont été une occasion de constater le bon déroulement de l’examen et le respect du dispositif sanitaire. La satisfaction se lisait sur les visages des autorités à la fin des visites des centres. Les directeurs d’école, leur équipe pédagogique et leurs partenaires sociaux avaient reçu pour instructions, la préparation des écoles centres avec comme mot d’ordre le respect strict du protocole sanitaire et exigences du Men. C’est ce qui a fait que les présidents de centre ont trouvé, depuis la veille de l’examen, 3 lave-mains en moyenne, de thermo-flashs et une disposition des tables-bancs pour une vingtaine d’élèves avec la mise à disposition de bénévoles issus de la communauté pour accompagner les candidats au service des commissions d’examen. Dans certains centres comme à Cas-Cas, les épreuves ont débuté dès 8 heures avec une présence massive des candidats. Ici, la communauté a remis à la commission un renfort de masques, de gel et de lave-mains.
Au centre de Galoya, l’un des plus grands centres de l’Ief de Pété avec 225 candidats, le président du centre, M. Lam, signale que celui-ci enregistre un taux de 100% de présence. Le taux de présence des candidats est de 98,12% au niveau de la circonscription.
Dans deux autres grands centres, Aéré 1 et Madina Ndiathbé, la bonne organisation a permis d’avoir moins de vingt élèves dans les salles, ont signalé M. Diol et M. Ly. Les autorités académiques se sont investies pour la réussite de l’organisation de l’examen dans tous les centres et l’accent était mis sur les grands centres tels Mboumba, Galoya, Cas-Cas, Madina Ndiathbé, le dispositif est en place et la communauté a joué sa partition. Et comme à chaque examen que ce soit le Bac, le Bfem ou l’entrée en sixième et le Cfee, la communauté prend en charge les commissions d’examen pour le logement et la restauration de la veille jusqu’au dernier jour de l’examen.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here