PARTAGER

Macky Sall aime surprendre. Quand il supprimait le poste de Premier ministre, personne n’avait vu venir. Si ce remaniement était attendu depuis longtemps, les départs de Boun Abdallah Dionne du Secrétariat général de la Présidence et surtout de Mimi Touré de la présidence du Cese ont été bien cadenassés. Reste à savoir si ce chamboulement dicté, en partie, par la bataille de la succession, ne créera pas l’éboulement du parti au pouvoir qui va vers des Locales.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here