PARTAGER

Longtemps tenu en échec par une valeureuse Mauritanie, le Maroc, pays hôte, a finalement fait la différence en fin de match et déroulé pour s’imposer 4-0 lors du match d’ouverture du Chan 2018 samedi à Casablanca.

Pays hôte du Chan 2018, le Maroc a marqué son territoire d’entrée de jeu en surclassant la Mauritanie 4-0 ce samedi lors du match d’ouverture. Dans un complexe Mohammed V de Casablanca bien rempli malgré la pluie, les Lions de l’Atlas locaux imposaient leur domination d’entrée et se procuraient les premières occasions. A l’issue d’un beau mouvement, Hadraf centrait en retrait, mais Ngara dégageait en catastrophe. Présent au second poteau pour reprendre un ballon claqué par le gardien Souleimane, Hafidi ne parvenait quant à lui pas à cadrer sa tête. Le cadre se dérobait aussi sur la frappe puissante de El Kaabi.
En face, hormis une frappe facilement captée par Zniti, les Mourabitounes ne montraient pas grand-chose offensivement, mais ils faisaient preuve d’une rigueur et d’une solidarité remar­quables en défense. Au retour des vestiaires, la domination des hommes de Jamal Sellami s’accentuait encore, mais l’omniprésent Soulei­mane était là pour repousser toutes leurs tentatives, notamment sur une reprise de Saidi que le portier parvenait à claquer en s’envolant, puis en surgissant pour repousser la frappe du milieu de terrain marocain en pleine surface.
Finalement, la délivrance intervenait avec un peu de chance pour le Maroc. Alors que les hommes de Corentin Martins étaient à dix (un joueur se faisait soigner au bord du terrain), El Kaabi était trouvé seul dans la surface après une passe déviée de Saidi. L’attaquant ouvrait le score en frappant entre les jambes du portier adverse (1-0, 66e). Les Mauritaniens n’avaient pas le temps de s’en remettre que El Haddad signait le break d’une frappe enroulée à ras de terre (2-0, 72e). Malgré leur avance, les locaux avaient le mérite de continuer à attaquer et El Kaabi s’offrait le doublé d’une frappe croisée (3-0, 80e). Entré en jeu, Bencharki concluait ce festival au terme d’un petit numéro dans la surface (4-0, 90e). Le Maroc frappe déjà fort dans ce groupe A où l’autre match opposera dimanche la Guinée et le Soudan.

Soudan et Namibie surprennent
4e de la précédente édition, la Guinée s’est laissé surprendre par le Soudan (1-2) ce dimanche à Casablanca. Les Soudanais ont ouvert le score par Omer de la tête sur corner (0-1, 19e). Il a fallu attendre le début de seconde période pour voir les hommes de Lappé Bangoura égaliser, là aussi de la tête par Sekou Camara, à la réception d’un centre (1-1, 55e).
Derrière, le Soudan a eu l’occasion de reprendre les devants, mais Bakhit a gâché une belle occasion en frappant au-dessus sur penalty. Le tireur malheureux se rattrapait quelques minutes plus tard en profitant de la talonnade astucieuse d’un coéquipier et d’un contre favorable pour battre le gardien guinéen entre les jambes (1-2, 74e). C’est donc le Soudan qui créé la sensation et rejoint le Maroc, tombeur 4-0 de la Mauritanie samedi, en tête de la poule A.
On a eu droit à une autre surprise. Pour leur premier match de phase finale de Chan, les Namibiens ont réalisé la sensation en s’offrant la Côte d’Ivoire (1-0). Un but dans les dernières minutes signé Charles Hambira.
Afrik-foot

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here