PARTAGER

Le ministre des Sports cède à la pression des Camerounais après le rejet de la mascotte présentée par le Comité d’organisation du Championnat d’Afrique de football Cameroun 2020. Il a annoncé la proposition d’une nouvelle mascotte dans les prochains jours.

C’est par un communiqué de ce vendredi matin que le ministre des Sports et de l’éducation physique, par ailleurs président du Cocan 2020-2021, a fait savoir à l’opinion publique qu’il a pris sur lui de revenir sur sa décision d’adopter le précédent ramassis de laideur comme mascotte d’une compétition de football au pays de Roger Milla. Narcisse Mouelle Kombi dit précisément : «A la suite de la proposition du jury, des avis enrichissants du public camerounais et des recommandations éclairées de la Caf, bientôt la révélation du visage définitif de la mascotte officielle du Chan 2020.» Le ministre répond ainsi aux exigences des populations camerounaises, mais davantage aux ordres de la Caf. Qui se voyait mal associer son image à une autre aussi laide et à la limite répugnante. A côté de la Caf qui est le propriétaire de la compétition, il ne faut pas oublier le sponsor principal qui a une image à vendre et un standing à préserver, mais aussi toutes les organisations qui saisiront l’occasion de cette compétition pour vendre leur image.

La Tunisie n’y sera pas
Une compétition qui ne verra pas la Tunisie. C’était dans l’air depuis la qualification, il y a quelques mois. En effet, la Fédération tunisienne de football a indiqué hier qu’après avoir consulté les clubs, il a été finalement décidé de ne pas participer au Chan 2020, prévu en avril prochain. La Ftf précise qu’une éventuelle participation au Chan aura un impact négatif sur les joueurs et sur la compétition locale (Championnat et Coupe de Tunisie). La Ftf condamne le changement de calendrier de la compétition (de janvier à avril). Elle juge le calendrier incompatible avec ses compétitions. Vainqueur du Chan en 2011, la Tunisie laisserait ainsi sa place probablement à la Libye si la décision est entérinée par la Caf. Après cette décision, il faudra s’attendre à des sanctions sportives et financières de la part de la Confédération africaine de football.
Avec Actucameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here