PARTAGER

Inefficaces en première période, les Lions locaux ont attendu la seconde période pour surclasser le Liberia (3-0). S’ouvrant ainsi une qualification méritée avant d’affronter pour la dernière ligne droite du Chan 2020, leur éternel rival : la Guinée Conakry.

Les Lions locaux se sont qualifiés pour le prochain et dernier tour des éliminatoires du Chan 2020 en sortant le Liberia, samedi au stade Senghor. Battus à l’aller (0-1), les hommes de Serigne Saliou Dia ont fait l’essentiel en surclassant logiquement leurs adversaires (3-0). Une qualification qui a tardé à se dessiner pour les Locaux sénégalais qui ont attendu la seconde période pour se montrer efficaces.
Le score vierge à la mi-temps était loin de refléter la physionomie du jeu avec une domination territoriale des Locaux mais qui ont manqué terriblement d’efficacité.
En effet, rien que pour cette première période, les Sénégalais ont eu 16 occasions qu’ils n’ont pu concrétiser à cause de la maladresse de ses attaquants. Jean Barthélemy Diouf a eu plus de cinq occasions vendangées durant cette première mi-temps. Idem pour Ousseynou Niang qui a souvent confondu vitesse et précipitation.
L’entraîneur Serigne Dia a eu les mots justes pour requinqués ses joueurs dans les vestiaires. Une démarche payante car 5 minutes après la reprise, le Sénégal ouvre le score. Sur un centre en retrait de Djibril Guèye, Jean Barthélémy Diouf crucifie en plein axe le portier libérien.
Faisant partie des quatre joueurs de l’équipe U20 appelés comme renfort, l’avant-centre Youssouph Badji rate l’occasion de corser la note. Après un tir de Jean Barthélemy Diouf qui a heurté le poteau des buts adverses (64ème), les Sénégalais parviendront quelques minutes après à alourdir le score par Ousseynou Niang (78e) qui trompe le portier libérien d’une frappe sèche du pied gauche à l’entrée de la surface adverse.

Des retrouvailles avec la Guinée
A 2-0, la qualification était en poche. Ce qui va libérer les hommes de Serigne Saliou Dia qui vont sereinement terminer la partie en s’offrant un troisième but par Abdoulaye Ba. Ce dernier, entré en cours de jeu, donne plus d’épaisseur au score des Lions locaux en transformant un coup franc. Le score en restera là jusqu’au coup sifflet de l’arbitre au grand bonheur de l’entraîneur sénégalais. «J‘ai constaté que l’équipe du Liberia était lente sur les transitions au match aller. Du coup, j’ai misé sur la percussion, la vitesse en faisant appel à Ousseynou Niang. Mais pour les occasions, il faut qu’on soit plus tueur», a soutenu le technicien sénégalais qui semble conscient de ce gros chantier de l’inefficacité.
Revenant sur l’élimination de son équipe, l’entraîneur du Liberia, Samuel Chebli, pointe du doigt les erreurs tactiques de son équipe. N’ayant pas pris part aux trois dernières éditions du Chan, l’Equipe locale du Sénégal rêve de renouer avec la compétition. Mais elle devra hisser son niveau de jeu et faire preuve de beaucoup d’efficacité si elle veut sortir l’équipe de la Guinée Conakry lors du second et dernier tour du Chan 2020. Un derby sous-régional de feu, sur fond de retrouvailles, prévu en septembre prochain.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here