PARTAGER

Les Lions locaux ont dominé (1-0) ce samedi, au stade Lat-Dior de Thiès, le Syli local, en match aller du dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (Chan), prévu au Cameroun en 2020. Du coup, le Sénégal gagne face à sa bête noire la Guinée, en attendant un match retour de feu à Conakry.

L’Equipe nationale locale a dominé, la Guinée, sa bête noire, ce samedi, au stade Lat-Dior de Thiès lors de la manche aller comptant pour le dernier tour des éliminatoires du Chan 2020 prévu au Cameroun. C’est à la 84ème de jeu que le milieu de terrain du Jaraaf de Dakar, Assane Mbodj, a inscrit l’unique but de la rencontre.
Les Lions locaux, qui peinaient à se montrer dangereux, ont eu un début de match très difficile et très poussif. Le score nul et vierge à la pause était fort logique.
Dans cette première période «sans folie», la seule opportunité sénégalaise n’est intervenue qu’à la 42e mn. Youssou Diagne reprend de la tête un coup franc bien tiré par Khadim Diaw, mais bute sur le gardien guinéen, Moussa Camara. A noter qu’auparavant, Ousmane Bangoura avait profité d’une boulette du gardien sénégalais, Pape Seydou Ndiaye, mais son tir a atterri sur le poteau droit.
De retour des vestiaires, Serigne Saliou Dia lance Ousseynou Niang. Ce dernier apportera enfin de la vivacité sur les côtes. Abdoulaye Ba déclenche un superbe tir à l’entrée des 16m, à la 65e mn, mais Moussa Camara d’une superbe manchette dévie en corner. Le Sénégal domine mais la Guinée tient bon. Avant cette fatale 84e mn où Assane Mbodj avec beaucoup de culot pique dans l’axe de la défense du Syli. Il profite de l’appel de Youssouf Badji pour faire une fausse piste avant de déclencher une frappe tendue en dehors de la surface qui n’a laissé aucune chance au gardien guinéen. Le Sénégal marque et se libère (1-0) au coup de sifflet final. Une victoire qui permet aux Lions Locaux de s’assurer une petite avance avant le match retour prévu dans un mois, à Conakry. Au premier tour, le Sénégal avait sorti le Liberia (3-0 et 1-0).
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here