PARTAGER

Après un peu plus de trois ans à la tête du commissariat urbain de Kolda, Ousmane Diédhiou passe le témoin à son camarade de promotion, le commissaire Malick Niass. La cérémonie de passation de services s’est déroulée dans les locaux du commissariat urbain sous la présidence du directeur de la Sûreté publique, en présence des autorités administratives, militaires, civiles et paramilitaires. Le commissaire sortant a invité les éléments de la police à collaborer davantage avec son successeur qui a manifesté sa disponibilité entière à continuer sur la voie qu’il a tracée. Et le moment est donné au Directeur de la sûreté publique (Dsp) de rappeler aux éléments de la police les règles du jeu dans l’exercice de cette mission. Abdoulaye Diop dit : «Etre à l’écoute des populations et au service des populations.» Le Dsp a alerté ces éléments sur le phénomène du terrorisme. «Vous devez toujours avoir l’œil sur le terrorisme, car le phénomène est là. Donc soyez sur le pied de guerre», avertit le directeur de la Sûreté publique.
Par ailleurs, la mairie de Kolda regrette le départ du commissaire Ousmane Diédhiou. L’homme est jugé par le Conseil municipal comme étant un collaborateur franc, qui a soutenu la ville et ses habitants. A en croire le premier adjoint au maire, Ousmane Diédhiou a toujours accompagné l’institution municipale dans ses différentes prérogatives. Daouda Sidibé en veut pour preuves l’implication de la police dans les opérations de désengorgement des voies publiques, la sécurité routière par le contrôle des motos Jakarta avec surtout l’obligation du port de casque, mais aussi l’acquittement de la patente par les commerçants et autres vendeurs quand on sait que le commissaire a usé de tout son verbe facile pour convaincre tous à accepter cet acte citoyen.. Mieux, le maire adjoint dira qu’avec le commissaire Ousmane Diédhiou à Kolda, les populations dormaient tranquillement grâce aux patrouilles nocturnes et diurnes des éléments de police à travers les différents coins de la ville. «Nous regrettons le départ de cet homme, et nous souhaitons que son remplaçant fasse mieux et plus, au bénéfice des populations», a conclu Daouda Sidibé. Ainsi, l’enfant de Badiana quitte la capitale du Fouladou avec tous les honneurs pour être le commissaire de la ville de Rufisque.
elccoly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here