PARTAGER

En Conseil des ministres hier, le chef de l’Etat a relooké la diplomatie sénégalaise. Cheikh Niang, jusqu’ici ambassadeur du Sénégal au Japon, devient le patron de la représentation permanente de la République du Sénégal auprès de l’Organisation des Nations-Unies à New York, en remplacement de Monsieur Fodé Seck. Lequel succède à Paul Badji au Secrétariat permanent sénégalo-gambien.
Par ailleurs, les flics quittent les représentations diplomatiques. Vincent Badji quitte l’ambassade du Sénégal en République du Cameroun pour devenir ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal près le Saint-Siège en remplacement de Léopold Diouf. En outre, Birame Mbagnick Diagne devient le patron de la diplomatie sénégalaise au Mali en remplacement du commissaire Assane Ndoye.
Ancien journaliste au quotidien Le Soleil et diplômé du Cesti de l’Ucad et de l’Institut des études politiques (Iep) de Toulouse, Doudou Sarr Niang, qui a dirigé l’Agence de presse sénégalaise (Aps) de 2011 à 2012, a été nommé le patron du Bureau d’informations gouvernementales.
L’Etat du Sénégal a décidé de mettre en place un Bureau d’informations gouvernementales (Big), une structure dont la mission consistera à «assurer le droit à l’information du citoyen sur les politiques publiques et l’action du gouvernement».

Big Doudou Sarr Niang
D’après un projet de décret portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement du Big, cette structure sera chargée de «diffuser auprès de la presse et du public des informations sur l’action gouvernementale».
Sa tâche consistera, selon l’Aps, aussi à «réaliser des campagnes d’information et des études d’opinion», «analyser l’évolution de l’opinion publique et le contenu des médias» et à «veiller à la cohérence des informations publiées par les différentes sources d’information gouvernementale». Le Big cherchera également à «contribuer au renforcement des capacités techniques et managériales des structures qui travaillent autour de l’information publique».
Il aura pour organes un Comité d’orientation stratégique (Cos) et une direction. Le Cos, organe d’orientation du Big, sera présidé par le ministre auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernement, qui «fixe les directives et les orientations stratégiques à exécuter par le Big, dans le cadre de ses missions». Le Big sera dirigé par un directeur, «nommé par décret, parmi les fonctionnaires de la hiérarchie A ou assimilés». Il lui reviendra de prendre les mesures visant «la bonne marche du Big» en assurant «l’exécution des directives et orientations du Cos». Il sera notamment chargé, sous l’autorité du ministre auprès du Premier ministre, porte-parole du gouvernement, «d’élaborer les programmes de travail du Big, approuvés par le Premier ministre». Il est de même appelé à «veiller à la régularité de la production des états financiers du Big», de «préparer le budget du Big et de l’exécuter en qualité d’ordonnateur des dépenses». Le Big va comporter un Pôle de communication gouvernementale, un Pôle information sur l’action du gouvernement, un Pôle observatoire de l’opinion et un Pôle formation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here