PARTAGER

«Paris Dakar» ! Ce n’est pas le titre d’un voyage mais celui du single éponyme qui va annoncer l’album de Pape Diouf. Ce soir à 18 heures, le leader de la génération consciente fera face à ses fans sur les réseaux sociaux pour revenir sur son actualité et par la même occasion disserter sur «son premier album international».

Pape Diouf a consommé son divorce avec Prince Art. L’heure est venue pour le leader de la Génération consciente de croquer le monde à pleines dents ! Pour se hisser au rang de star mondiale, Pape Diouf va sortir un album. A cet effet, Paris Dakar est attendu en 2020. Ce soir, le single annonciateur de cet opus va sortir. Pape Diouf, qui a ralenti ses activités ces 3 dernières années, va réserver la primeur à ses fans. En effet, un direct sur les réseaux sociaux ce soir à 18 heures est prévu.
Hier, le natif de Guinaw Rail a animé une conférence de presse pour revenir sur son «divorce avec maturité» avec la maison de production Prince Art. Il s’est aussi épanché sur les contours de son nouvel album qui, espère-t-il, va lui ouvrir les portes du showbiz mondial. «Notre continent est riche culturellement et a tellement de matière grise. Sur le plan de la musique, le Sénégal traine les pieds. Nos ainés ont réussi à installer le pays dans la cartographie mondiale. Ma génération ne doit pas faire moins. C’est pourquoi je veux prendre mes responsabilités. Depuis 3 ans, j’ai sillonné le monde pour travailler sur ma musique», a-t-il servi aux journalistes. Se sachant attendu sur sa rupture avec la maison de production musicale, Pape Diouf a joué la carte de l’apaisement. «J’ai effectivement quitté Prince Art dans la paix. J’y ai fait 19 ans. C’est le moment de changer. Avant de les quitter, j’ai parlé avec Ibou et Ngoné Ndour. Ils ont prié pour moi et j’ai fait pareil. Ils m’ont souhaité bonne chance tout comme je l’ai fait. Nous nous sommes séparés dans la maturité», a-t-il dit. Ibou Ndour que Le Quotidien avait interviewé avant que l’affaire ne s’effrite, était surpris d’apprendre le départ de Pape Diouf. Cette page étant tournée, Pape Diouf a opéré un changement dans son management : «Dorénavant, c’est la société Pape diouf groupe (Pdg) qui gère ma carrière. C’est Makhtar Souba Téél qui sera mon manager. Badara Gadiaga sera mon chargé de la communication. Papis Konaté, qui avait arrêté sa collaboration avec la Génération consciente depuis 3 ans, revient pour gérer l’orchestre.» Le nouveau chargé de la communication de Pape Diouf n’a pas tardé à faire son travail. Badara Gadiaga a annoncé que «Pape Diouf a actuellement booké 76 dates. Ainsi le 11 janvier 2020, un Grand Bégué est prévu au Maroc. Le 15 de ce même mois, Pape Diouf fera un concert en Chine. Le 4 avril 2020, Pape Diouf recevra les artistes qui ont participé à son premier album international ici à Dakar. Nous sommes en négociation avec l’Olympia pour un concert en fin 2020».
Dans le communiqué de presse présentant le nouvel album de Pape Diouf, les noms de Jacob Desvarieux, Awa Imani et Ina Modja entre autres ont été annoncés comme participants de Paris Dakar. Qui se veut, d’après toujours le communiqué, «une synthèse des nouveaux courants d’Afrique de l’Ouest». Il parait même que Pape Diouf a quitté sa zone de confort pour se frotter à l’Afro trap, la chasse gardée des rappeurs !

1 COMMENTAIRE

  1. […] Pape Diouf a consommé son divorce avec Prince Art. L’heure est venue pour le leader de la Génération consciente de croquer le monde à pleines dents ! Pour se hisser au rang de star mondiale, Pape Diouf va sortir un album. A cet effet, Paris Dakar est attendu en 2020. Ce soir, le single annonciateur de cet opus va sortir. Pape Diouf, qui a ralenti ses activités ces 3 dernières années, va réserver la primeur à ses fans. En effet, un direct sur les réseaux sociaux ce soir à 18 heures est prévu.Hier, le natif de Guinaw Rail a animé une conférence de presse pour revenir sur son «divorce avec maturité» avec la maison de production Prince Art. Il s’est aussi épanché sur les contours de son nouvel album qui, espère-t-il, va lui ouvrir les portes du showbiz mondial. «Notre continent est riche culturellement et a tellement de matière grise. Sur le plan de la musique, le Sénégal traine les pieds. Nos ainés ont réussi à installer le pays dans la cartographie mondiale. Ma génération ne doit pas faire moins. C’est pourquoi je veux prendre mes responsabilités. Depuis 3 ans, j’ai sillonné le monde pour travailler sur ma musique», a-t-il servi aux journalistes. Se sachant attendu sur sa rupture avec la maison de production musicale, Pape Diouf a joué la carte de l’apaisement. «J’ai effectivement quitté Prince Art dans la paix. J’y ai fait 19 ans. C’est le moment de changer. Avant de les quitter, j’ai parlé avec Ibou et Ngoné Ndour. Ils ont prié pour moi et j’ai fait pareil. Ils m’ont souhaité bonne chance tout comme je l’ai fait. Nous nous sommes séparés dans la maturité», a-t-il dit. Ibou Ndour que Le Quotidien avait interviewé avant que l’affaire ne s’effrite, était surpris d’apprendre le départ de Pape Diouf. Cette page étant tournée, Pape Diouf a opéré un changement dans son management : «Dorénavant, c’est la société Pape diouf groupe (Pdg) qui gère ma carrière. C’est Makhtar Souba Téél qui sera mon manager. Badara Gadiaga sera mon chargé de la communication. Papis Konaté, qui avait arrêté sa collaboration avec la Génération consciente depuis 3 ans, revient pour gérer l’orchestre.» Le nouveau chargé de la communication de Pape Diouf n’a pas tardé à faire son travail. Badara Gadiaga a annoncé que «Pape Diouf a actuellement booké 76 dates. Ainsi le 11 janvier 2020, un Grand Bégué est prévu au Maroc. Le 15 de ce même mois, Pape Diouf fera un concert en Chine. Le 4 avril 2020, Pape Diouf recevra les artistes qui ont participé à son premier album international ici à Dakar. Nous sommes en négociation avec l’Olympia pour un concert en fin 2020».Dans le communiqué de presse présentant le nouvel album de Pape Diouf, les noms de Jacob Desvarieux, Awa Imani et Ina Modja entre autres ont été annoncés comme participants de Paris Dakar. Qui se veut, d’après toujours le communiqué, «une synthèse des nouveaux courants d’Afrique de l’Ouest». Il parait même que Pape Diouf a quitté sa zone de confort pour se frotter à l’Afro trap, la chasse gardée des rappeurs !SOURCEPAR MALICK GAYE – MGAYE@LEQUOTIDIEN.SN […]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here