PARTAGER

Fada à la Sonacos, Bibi Baldé à la Poste, Mame Boye Diao aux Domaines, etc.
Le Président Macky Sall a lancé hier l’opération de recasement de certains responsables de son parti ou ses alliés dans les grandes directions générales libérées, suite à la formation de son nouveau gouvernement.

Changement à la Poste. M. Ciré Dia n’est plus le Directeur général de cette société nationale. L’administrateur des postes a été défenestré hier par le Président Macky Sall. Après près de sept ans à la tête de l’entreprise postale, Ciré «est nommé Président du conseil d’administration (Pca) de la Loterie nationale du Sénégal (Lonase), poste vacant», informe le communiqué du Conseil des ministres.
La Poste, au cours de ces derniers mois, a fait souvent parler d’elle, et en mal. La gestion de cette boîte est souvent pointée du doigt par le Fonds monétaire international. Les fonctionnaires du Fmi ne ratent aucune revue de l’Instrument de soutien à la politique économique (Ispe) pour recommander à l’Etat de prendre des mesures fortes de restructuration. L’année dernière l’Amicale des diplômés des écoles des postes (Adep) était montée au créneau pour dénoncer la «gestion «gabégique» de la société nationale». Ces postiers avaient décrié «un déficit de 180 milliards de francs Cfa occasionné par Ciré Dia, alors qu’il a hérité d’un matelas de 60 milliards de francs Cfa». A ce tableau sombre de la poste, les travailleurs avaient ajouté «le recrutement abusif sans besoin réel ni concours». Pour eux, le désormais ex-Dg sacrifiait la société «pour des intérêts personnels et vachement politiques». Abdoulaye Bibi Baldé, qui en est maintenant le nouveau Dg, devrait relever le défi de la restructuration. L’économiste n’est pas en terrain inconnu. Car, avant le dernier remaniement ministériel, il était à la tête du ministère de la Communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique.
Ce vent du changement a également soufflé dans d’autres grandes directions, notamment à la Sonacos, la Direction des domaines, entre autres.
La Société agroalimentaire a elle aussi, un nouveau patron. Il s’agit Modou Diagne Fada, un allié du Président Sall. Ce dernier a été nommé hier en remplacement de Pape Allé Dieng, à qui on reprocherait aussi de nombreux griefs. Très déçus de sa gouvernance, les travailleurs de la société agroalimentaire avaient demandé au chef de l’Etat de le destituer. Car dénonçaient-ils, M. Dieng faisait pire que Abass Jaber, le patron d’Advens, qui avait repris l’entreprise, lors de sa privatisation en 2005.
Mamadou Mamour Diallo est lui, appelé à d’autres fonctions. Il a été remplacé à la Direction des domaines par El Hadj Mamadou Diao, inspecteur principal des impôts et des domaines, précédemment directeur des Services fiscaux. Et beaucoup d’observateurs imputent ce départ de M. Diallo de cette direction des Domaines à l’affaire des 94 milliards de francs Cfa relative au Tf 1451 R qui n’a pas encore connu son épilogue. D’autres sites de recasement comme la Senelec, le Coud, la Sodagri, la Saed ont également été remplis par Macky Sall. Abdoulaye Sow, administrateur civil, est casé à la Direction du centre des œuvres universitaires de Dakar, que dirigeait Cheikhou Oumar Hann, actuel ministre de l’Ensei­gnement supérieur, à qui on reprocherait «des malversations».
Pape Demba Bitèye, ingénieur électromécanicien, a atterri à la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec). Un poste qu’occupait Mouhamadou Makhtar Cissé, nouveau ministre du Pétrole. Ancien cadre de la société, M. Bitèye animait un mouvement de soutien au patron de l’Apr, dans la région de Kaolack. Yaya Abdoul Kane, ex-ministre de la Décentralisation, hérite de la direction de l’Agence de gestion du patrimoine Bâti de l’Etat (Agpbe). Ce poste était géré par l’actuel ministre de l’Habitat, Abdou Karim Fofana. Aboubacry Sow, ingénieur agronome, précédemment Directeur général adjoint, est nommé Directeur général de la Société nationale d’Aménagement des Terres du Delta et de la Vallée du Fleuve Sénégal (Saed), poste qu’occupait Samba Ndiobène Ka, nouveau ministre de l’Elevage et des productions animales. Alpha Bocar Baldé, ingénieur agronome, devient le Dg de la Société de développement agricole et industriel du Sénégal (Sodagri). Il remplace Pr Moussa Baldé, nouveau ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural. Papa Demba Diallo, ingénieur télécom, précédemment directeur exécutif du Fonsis, est nommé Directeur général du Fonds souverain d’investissements stratégiques, en remplacement de Ibrahima Kane, nouvellement nommé Dg de Air Sénégal Sa, pour redresser là aussi, une compagnie mise à mal par un mauvais gestionnaire.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here