PARTAGER

«Retenir les leçons», doit être le maitre mot de Aliou Cissé après la défaite des Lions face à l’Algérie. Du coup, on devrait s’attendre à quelques changements et au retour de Gana Guèye et Ismaïla Sarr.

Pour le dernier match de Groupe C face au Kenya ce lundi, Aliou Cissé devra forcément apporter des changements dans son onze de départ. Une «exigence» liée au non-match des Lions battus par l’Algérie (0-1) et orphelins de trois cadres : Idrissa Gana Guèye, Ismaïla Sarr et Salif Sané, tous blessés. Des absences qui se sont fait sentir avec une équipe sénégalaise qui est complétement passée à côté ; parce que «bouffée» par des Fennecs bien organisés tactiquement.

Un Kouyaté hésitant, un Wagué en manque de rythme
Du coup, dans son souhait de retenir les leçons de ce non-match, Aliou Cissé devrait d’abord revoir sa défense avec des joueurs comme Moussa Wagué et Cheikhou Kouyaté qui ont été décevants. Et comme alternative, et en attendant le retour de Salif Sané, beaucoup espèrent la titularisation de Pape Abdou Cissé aux côtés de Kalidou Koulibaly.
Lamine Gassama qui piaffe d’impatience à l’idée de retrouver le flanc droit de la défense sénégalaise pourrait être aussi lancé dans le bain en remplacement du jeune barcelonais visiblement en manque de rythme pour avoir peu joué cette saison.
Au milieu, la paire de récupérateurs : Alfred Ndiaye-Pape Alioune Ndiaye n’a pas du tout fonctionné parce que «bouffée» par l’agressivité des Algériens qui ont joué à merveille l’anticipation. Suffisant pour espérer le retour de Gana Guèye. Souffrant de douleurs musculaires, le pensionnaire d’Everton reste la pièce maitresse de l’équipe dans l’entrejeu.
Impérial dans les relances et très présent dans le jeu offensif, l’ancien Lillois a beaucoup manqué à l’équipe face aux Fennecs qui ont opté pour un pressing haut presque toute la partie. Permettant ainsi à Sofiane Feghouli (Galatasaray) et Adlene Guedioura (Nottingham Forest) de dérouler tranquillement.

Le cas Mbaye Niang
Devant Mbaye Niang a encore raté son match à l’image de celui contre la Tanzanie. Mais contrairement au premier match où il s’est créé beaucoup d’occasions, contre les Fennecs il n’a eu rien à se mettre sous la dent. La rentrée de Mbaye Diagne n’ayant rien changé.
Une troisième titularisation contre le Kenya pourrait être une sorte de pression pour le Rennais qui n’aura pas droit à l’erreur. Comme quoi Cissé à un vrai cas entre les mains.
Enfin Diao Baldé Keïta, il n’a jamais su se montrer dangereux sur son flanc droit. Le joueur de l’Inter étant plus préoccupé à des taches défensives inexplicables pour quelqu’un qui a des qualités de vitesse. Le retour de Ismaïla Sarr est du coup tant souhaité.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here