PARTAGER

Le Conseil supérieur de la magistrature a procédé à une série de nominations qui chamboulent complètement les juridictions sénégalaises. Si Cheikh Tidiane Coulibaly atterrit à la tête la Cour suprême, Demba Kandji rejoint la Présidence dont les attributions ne sont guère précisées.

Le Président Sall a pris hier des décisions magistrales qui secouent en profondeur le Temple de Thémis. En réunion du Conseil supérieur de la magistrature (Csm), Macky Sall a retouché la Cour suprême qui aiguise des appétits de tous les hauts magistrats. Mamadou Badio Camara n’est plus le premier Président de la de la Haute juridiction. Il a été remplacé à ce poste par le magistrat Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, qui cède son poste de Procureur général près la Cour suprême à Mamadou Mansour Mbaye, qui était jusqu’ici directeur des Affaires judiciaires. Admis à la retraite depuis avril, Mamadou Badio Camara a finalement quitté son siège à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la magistrature d’hier. Cependant, il a été nommé premier Président honoraire de la Cour suprême. Un poste taillé sur mesure pour le magistrat Badio Camara qui a été l’un des plus grands bénéficiaires de la réforme relevant l’âge de la retraite à 68 ans.

Demba Kandji et Henri Grégoire Diop quittent les salles d’audience
Cheikh Tidiane Coulibaly a blanchi sous le harnais : Avant de devenir Procureur général de la haute juridiction, Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly a occupé plusieurs postes à la Cour suprême : il a été aussi président de la Chambre sociale, conseiller à la Cour de cassation. Au niveau inférieur, il a été président de la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar, de la Première chambre civile et commerciale de la Cour d’appel de Dakar.
Dans une autre vie, M. Coulibaly a été le directeur de Cabinet du Premier ministre Mame Madior Boye et directeur de Cabinet de Me Abdoulaye Wade lorsqu’il est entré dans le gouvernement élargi de Diouf en 1992.
Si Cheikh Tidiane Coulibaly a eu une main heureuse, Demba Kandji ne peut pas en dire autant. Très puissant premier Président de la Cour d’appel de Dakar, il a été détaché auprès de la présidence de la République. Désormais, c’est Ciré Aly Ba qui est le premier Président de la Cour d’appel de Dakar. Lui aussi cède ainsi son siège de Procureur général près la Cour d’appel de Saint-Louis à Mame Mandiaye Niang, précédemment directeur des Affaires criminelles et des grâces, qui échoit à Yakham Ben Abdel Kader Lèye. Alors que Henry Grégoire Diop rallie le ministère des Affaires étrangères et quitte les salles d’audience après avoir présidé la Crei qui a condamné Karim Wade pour enrichissement illicite.
Par ailleurs, le Conseil supérieur de la magistrature a constaté, sur leur demande, la démission des magistrats Amadou Dionwar Soumaré et Djiby Seydi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here