PARTAGER

La chorale Saint Pierre Julien Eymard (Spje) de la paroisse Saint Joseph de la Médina organise son concert annuel ce soir au théâtre national Daniel Sorano. Le concert est placé sous le thème «Oh ! Qu’il est bon, qu’il est doux pour des Frères de demeurer ensemble, car c’est là que la bénédiction du Seigneur descend». Cet évènement marque le 13e anniversaire de cette chorale cosmopolite qui compte plus d’une quinzaine de nationalités et, de facto, est un lieu de brassage culturel et de partage. «Comme les années précédentes, cette édition sera une fois encore une pérégrination entre les musiques africaines et occidentales, notamment les classiques comme Libiamo Ne’ Lieti Calici de Giuseppe Verdi, Agnus Deï de Mozart… Les classiques et gospel africains seront aussi à l’honneur avec Mobo dawur (Ghana), Emlajeni (Zulu, Afrique du Sud). Une bonne place également est faite aux autres rythmes traditionnels comme le ‘’mbalakh’’ avec Barkelal Sénégal, la ‘’rumba’’ Fanda na yo (Congo), Jesus ba (Côte d’Ivoire)», a annoncé la Spje dans un communiqué. «Les Béninois, les Camerounais et les Gabonais seront aussi servis respectivement par les titres Dotou, Eding  et Yesu tata», précise le même document. Composée à 95% de jeunes étudiants d’Afrique de l’Ouest et du Centre, la chorale Saint Pierre Julien Eymard (Spje) promet la réussite de ce concert. Elle compte offrir un spectacle de très haut niveau, mettre la gaieté dans les cœurs et répandre la bonne humeur.
La chorale Saint Martin De Pores de la paroisse universitaire Saint Dominique, le Chœur Kan­jele, ainsi que le chantre Armand Koffi qui a sorti récemment un single sont les invités spéciaux.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here