PARTAGER
Le stade olympique d’Ebimpé, en Côte d’Ivoire. Une œuvre des Chinois qui fait 60 mille places et livrée en 2019.

En 2020, le Sénégal aura un autre stade de football grand standing après celui de Léopold Senghor. L’annonce est du président de la République qui révèle que ce sera un «stade olympique» de 50 mille places. A l’image de celui de la Côte d’Ivoire (60 mille spectateurs) que les Chinois sont en train de finaliser pour les besoins de la Can 2021 que le pays de Ouattara va accueillir.

Le Sénégal va se doter d’un stade olympique de football en 2020 ; c’est l’une des décisions fortes annoncées par le président de la République ce mercredi lors de l’inauguration du Dakar Arena de Diamniadio. Et Macky Sall de préciser que ce sera une nouvelle infrastructure sportive de 50 mille places et de dernière génération.
Du coup, après l’Arène nationale et le «Dakar Arena», les sportifs sénégalais auront un autre stade de grand standing après celui de Léopold Senghor. Et tout indique que ce sont les Chinois qui seront à nouveau à l’œuvre. La superbe réalisation de l’Arène nationale devrait pousser les autorités sénégalaises à leur renouveler leur confiance pour un autre bijou après celui du stade Léopold Senghor qui porte aussi la marque «China».

Le stade olympique d’Ebimpé : 60 mille places, coût 67 milliards Cfa
Si les Turcs sont, eux aussi, allés au-delà de la perfection dans la réalisation du «Dakar Arena», faut reconnaître que la Chine a fait de la construction des stades de football sa tasse de thé. Et comme par hasard, c’est ce même stade olympique qui est en train de sortir de terre en Côte d’Ivoire pour les besoins de la Can 2021 que le pays de Alassane Ouattara va accueillir après l’édition camerounaise de 2019.
De son nom «stade olympique d’Ebimpé», cette infrastructure sportive est bâtie sur une superficie de 287 hectares et se situe à 20 km nord-ouest d’Abidjan du grand séminaire d’Ayama. Elle a une capacité de 60 mille places. Selon la presse locale, c’est «le fruit de la coopération chinoise» et son coût est de «67,5 milliards Cfa». Il fait partie des 6 stades qui vont accueillir la Can 2021. Le stade d’Ebimpé dont les travaux ont débuté en décembre 2016 devrait être livré en octobre 2019. Il va accueillir la cérémonie d’ouverture et la finale.
Lors d’une visite de chantier en avril dernier, le directeur de Cabinet du ministre ivoirien des Sports et des loisirs, Moumouni Sylla, avait confirmé la date de livraison annoncée pour octobre 2019, avant de préciser que «les travaux sont réalisés à 38%». «En octobre 2019, le plus grand stade d’Afrique sera une réalité en Côte d’Ivoire. La cadence des travaux est de nature à assurer les engagements. Ce que nous avons vu en quelques mois, il y a une avancée considérable qui augure la bonne tenue des travaux», avait rassuré M. Sylla. Comme pour louer l’expertise des Chinois. Au tour du Sénégal !
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here