PARTAGER

L’annonce de la réfection du stade Léopold Senghor ne peut être qu’une bonne nouvelle pour les sportifs sénégalais qui ont toujours réclamé la remise à neuf de notre stade national. En tout cas le moment est bien choisi si on sait que les Lions, après leur match du 14 novembre contre l’Afrique du Sud, ne refouleront en match officiel la pelouse de «Senghor» qu’en… septembre 2018.

Ce jeudi, le ministre des Sports, Matar Bâ, a reçu en audience une délégation de la mission chinoise avec comme objet la réhabilitation des stades du Sénégal, informe le communiqué. Qui précise qu’il s’agit «d’une dizaine d’experts et de techniciens qualifiés pour l’entretien et la réfection de stades et qui séjournent au Sénégal, depuis le début de la semaine».
Cette mission, précise le communiqué, a présenté à l’autorité, le projet de rénovation de quatre stades du Sénégal : Lamine Guèye de Kaolack, Ely Manel Fall de Diourbel, Aline Sitoé Diatta de Ziguinchor et Léopold Sédar Senghor de Dakar, qui seront remis à neuf par les Chinois.
Evidemment à l’annonce d’une telle info, tous les regards sont tournés vers le stade Léopold Sédar Senghor. Pour la simple et bonne raison que notre «temple du football» est à l’agonie, car manquant de tout : projecteurs défectueux, pelouse en champ de patates (les Lions en savent quelque chose), des tribunes démodées sans sièges, occupation sauvage du parking extérieur, tableau magnétique cramé, etc.
En fait, tout est à refaire dans ce stade qui a besoin d’être remis à neuf à plusieurs niveaux et principalement sa pelouse qui fait débat à chaque fois que les Lions y jouent.

Pendant 10 mois, «Senghor» ne verra pas les Lions
Mais faut dire que le ministère des Sports a été très inspiré en choisissant une telle période où les techniciens chinois auront assez de temps pour procéder à la réfection de «Senghor».
En effet, après leur match retour du 14 novembre prochain contre l’Afrique du Sud à Dakar, comptant pour la dernière journée des éliminatoires du Mondial 2018, les Lions ne reviendront jouer en match officiel au stade Senghor qu’en… septembre 2018, contre le Soudan pour la 3e journée qualificative pour la Can 2019. Entre temps, en mars 2018, pour la 2e journée, les hommes de Aliou Cissé vont aller jouer à Madagascar. Avant de préparer le Mondial en Russie (juin-juillet) si bien sûr s’ils se qualifient.
Donc, au total pendant 10 mois, le Sénégal n’aura pas de matchs officiels à Dakar. Suffisant pour donner un tout nouveau visage à notre temple du football.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here