PARTAGER

Beaucoup, comme Abdoulaye Makhtar Diop, excipent des délais courts qui ne permettent pas aux élus d’achever leurs chantiers pendant un seul mandat. Les dernières pluies nous montrent que ce n’est pas tant le manque de temps qui empêche les dirigeants de réaliser leurs projets, que le sentiment d’impunité pour leurs parjures. Combien de chantiers, rien qu’à Dakar et sa banlieue, ont été entamés depuis 5 ans, voire plus, sans avoir été achevés, au grand dam des populations ? Ce ne sont ni le temps ni l’argent qui ont manqué. Juste le sentiment chez les commanditaires qu’ils ne seraient pas sanctionnés pour leurs échecs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here