PARTAGER

Les Binationaux approchés par Aliou Cissé devront soigner leur communication avant de s’exprimer. Le sélectionneur des Lions n’entend plus perdre du temps face aux indécis, comme Malang Sarr ou Bouna Sarr. Cissé préfère opter pour une autre démarche, en se focalisant sur ceux qui ont fait un appel du pied pour intégrer la Tanière.

La chasse aux binationaux est relancée ! Après avoir supervisé et rencontré l’attaquant rémois, Boulaye Dia, à l’issue du match Monaco-Stade de Reims, comptant pour la 27e journée de la Ligue 1, Aliou Cissé, selon nos confrères de Record, devrait prochainement tailler bavette avec Lys Mousset Mendy, qui joue à Sheffield United. Et la particularité de ces deux binationaux d’origine sénégalaise, est qu’ils ont tous les deux déclaré leur flamme à l’Equipe nationale du Sénégal.
C’est d’abord Boulaye Dia (23 ans) qui a été le premier à faire part de son ambition de jouer pour les Lions ; confiant que ce serait une grande fierté de pouvoir représenter le pays dont sont originaires ses parents.
«On attend, je sais que ça viendra un jour», a-t-il dit dans un entretien avec footsenegal. Avant de préciser n’avoir pas encore eu de contact avec l’Equipe nationale du Sénégal. Tout en ne désespérant pas d’être appelé dans un futur proche par les dirigeants sénégalais.
Récemment c’était au tour de Lys Mousset de faire un appel du pied. L’attaquant de Sheffield United, qui a eu ses 24 ans le 8 février dernier, a déclaré être prêt à jouer pour le Sénégal, pays d’origine de son père. «J’ai toujours voulu jouer pour le Sénégal. Depuis tout petit, j’ai toujours dit à mon père que je voulais jouer pour le Sénégal. Là, je n’attends que le coup de fil du coach Aliou Cissé», a lâché au micro de Record l’ex-international U21 français, formé au Havre, auteur de cinq buts et quatre passes décisives cette saison avec Sheffield United et qui se présente comme un «cousin» du portier international sénégalais Edouard Mendy.

Cissé ne veut pas perdre du temps avec les indécis
Evidemment, Aliou Cissé n’a pas hésité à sauter sur l’occasion pour se rapprocher de ces deux attaquants dont on dit beaucoup de bien. A l’image de Boulaye Dia ciblé par l’Olympique de Marseille.
Le sélectionneur a du comprendre qu’il serait plus facile de convaincre Boulaye Dia et Lys Mousset qui ont manifesté une grosse envie d’intégrer la Tanière, au lieu d’aller faire la cour à des indécis comme Malang Sarr ou Bouna Sarr qui semblent opter pour un double jeu avec dans un coin de la tête l’espoir d’une convocation chez les Bleus.
Une telle démarche du sélectionneur, somme toute réaliste, envers les «nouveaux» binationaux, renseigne sur sa volonté et sa détermination de ne pas perdre du temps, d’aller à l’essentiel. Le temps presse…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here