PARTAGER

«Nous n’avons pas participé aux concertations parce que, justement, nous étions sûrs que le président de la République, Macky Sall, voulait partir de ses propres réformes et non des réformes consensuelles. Donc, nous rejetons tout ce qui a été décidé au niveau de ces concertations et, bien sûr, nous rejetons l’attitude solitaire du Président Macky Sall à créer les conditions qui mènent au vol et l’usage de la souveraineté populaire. Nous appelons le pôle de la majorité à des concertations consensuelles avec l’opposition pour avoir des décisions transparentes et démocratiques. Nous insistons également sur la démarche solitaire du président de la République qui refuse de négocier avec son opposition. Nous sommes dans un contentieux préélectoral que nous devons régler avant d’aller aux élections.»
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here