PARTAGER

Me Abdoulaye Wade s’est-il trompé doublement dans le remplacement de Oumar Sarr au niveau du Front de résistance nationale (Frn) ? Tout porte à le croire. D’abord le Secrétaire général du Parti démocratique sénégalais (Pds) a adressé la lettre à Mamadou Diop Decroix, en lieu et place de Moctar Sourang, actuel coordonnateur du Frn. «J’accuse réception de votre lettre qui m’a été transmise par Mamadou Diop Decroix en ma qualité de coordonnateur du Frn dans laquelle vous désignez messieurs Bara Gaye et Doudou Wade comme étant les nouveaux représentants du Pds au niveau du Frn», a écrit M. Sourang hier dans un communiqué. Ensuite, l’autre erreur du Pape du Sopi, semble indiquer cette plateforme de l’opposition, c’est de désigner deux personnes à la place d’une.
Moctar Sourang montre à Wade la voie à suivre : «Je vous signale, M. le Secrétaire général national, que chaque organisation membre du Frn est représentée par son leader ou son représentant au niveau de la Conférence des leaders. C’est la raison pour laquelle nous vous prions de nous indiquer votre représentant titulaire parmi les deux personnalités désignées et l’autre sera considéré comme son suppléant.»
En posant cet acte, le Frn a décidé de ne pas se mêler aux affaires internes du Pds, qui connaît une crise depuis le lancement du dialogue national. Ecarté de son poste de Secrétaire général adjoint et de coordonnateur du Pds, Oumar Sarr paie sa participation à ces concertations initiées par le Président Macky Sall depuis le 28 mai dernier. La décision de Me Wade de le remplacer au niveau du Frn sonne comme une tentative pour l’ancien président de la République de se rapprocher du dialogue politique, processus que le Pds a boycotté malgré la présence des membres dudit front. Une structure qui a inscrit dans ses revendications la réhabilitation politique de Karim Wade et Khalifa Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here