PARTAGER

Les contestations des investitures de Benno bokk yaakaar ne sont pas que nationales. Dans un communiqué, les coordinations de l’Apr du Centre et celle du Sud de l’Italie dénoncent les choix de la coalition au pouvoir. «C’est avec regret et consternation que nous avons appris que le parti a investi deux candidats d’une même section (Bergamo) sur les listes, tous choisis au Nord. Ce choix ne respecte ni la parité ni l’équilibre des zones et ignore complètement les résultats issus des primaires. De ce fait, nous déclinons ici et maintenant toute responsabilité pour d’éventuelles surprises qu’une telle décision pourrait engendrer», avertit leur coordonnateur Cheikh Dieng. Ce dernier estime que la mission dirigée par un responsable de leur parti a «foulé au pied la volonté des trois coordinations de l’Apr Italie», soulignant que la diaspora doit être gérée par «les camarades qui vivent les réalités de la diaspora». M. Dieng de poursuivre : «Le Centre et le Sud qui sont les parents pauvres de l’Apr en Italie ne se retrouvent plus dans les choix opérés. Nous avons non seulement l’avantage de vivre la réalité locale, mais aussi nous disposons de compétences pour participer au développement de notre pays. Et à l’issue d’une Assemblée générale, nous sommes  désolés d’interpeller le chef de l’Etat par voie de presse, mais jugeons utiles de vous faire entendre la voix de l’Italie des profondeurs.»
A Macky Sall, ils disent : «Camarade Président, nous avons décidé de geler toutes nos activités politiques jusqu’à ce que justice soit rétablie. Mais connaissant votre clairvoyance et votre sens de l’équité, nous sommes persuadés que celle-ci sera faite.»
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here