PARTAGER

Le duo Ismaïla Sarr-Mbaye Niang a encore frappé mardi face à Lyon (3-2) en permettant à Rennes de s’ouvrir les portes de la finale de la Coupe de France. Par leur entente et leur complicité, les deux attaquants rennais peuvent apporter un plus à l’attaque des Lions déjà riche en qualités.

Le Sénégal a toujours eu des attaquants de qualité. De Jules François Bocandé à El Hadji Diouf, les férus de foot ont eu à se régaler de leurs exploits. Et aujourd’hui, cette attaque s’est bonifiée avec les Sadio Mané, Mbaye Niang, Ismaïla Sarr, Diao Baldé…
Avoir une ligne offensive de feu est une bonne chose, surtout au moment où les défenses renforcées sont à la mode. Mais aussi avoir des joueurs complices sur le terrain, comme Ismaïla Sarr et Mbaye Niang, ne peut que «mousser» la puissance offensive des Lions. Et comme pour confirmer cette complémentarité, les deux attaquants sénégalais ont encore frappé mardi en éliminant Lyon chez lui (3-2) ; permettant ainsi à Rennes de s’ouvrir les portes de la finale de la Coupe de France.
Le duo ayant donné le ton en ouvrant le score. Sur un centre de Ismaïla Sarr, Mbaye Niang en vrai opportuniste devance Marcelo pour marquer du bout du pied. D’ailleurs, l’ancien de Torino avait l’occasion de tuer le match en ratant le cadre toujours sur un centre de Sarr.
Par leur entente et leur complicité, les deux attaquants rennais peuvent donc apporter un plus à l’attaque des Lions déjà riche en qualités. Ce qu’a sûrement compris le sélectionneur Aliou Cissé en les alignant contre Madagascar à Thiès lors de la dernière journée des éliminatoires de la Can 2019 ; avec au bout un doublé de Mbaye Niang.
Très à l’aise dans son couloir droit où il excelle par sa vitesse et sa percussion, Ismaïla Sarr joue les yeux fermés avec Mbaye Niang devenu un vrai renard des surfaces.

La vitesse de Sarr, la polyvalence de Niang
Meilleur buteur du Stade Rennais avec 10 buts, Ismaïla Sarr, nominé pour le Prix Marc-Vivien Foé 2019, est très convoité par les clubs anglais. Du coup, Rennes pourrait en profiter pour en faire une vente-record.
En effet, des offres pourraient bientôt tomber venant d’Arsenal qui a manifesté son intérêt pour le virevoltant ailier droit surtout pour le mercato d’hiver. Un montant-record de 50 millions est d’ailleurs évoqué pour le transfert de Sarr qui a été transféré de Metz pour la somme 17 millions d’euros (juillet 2017).

«Rarement le Sénégal a eu un duo d’attaquants aussi complémentaire»
Quid de Mbaye Niang ? Requinqué après son départ de Torino, l’attaquant sénégalais a retrouvé le chemin des buts avec Rennes (6 buts en 22 matchs Ligue 1) où il souhaite poursuivre l’aventure. Mais ce qui est plus intéressant avec Niang c’est sa polyvalence en attaque où il peut jouer à tous les postes ; avec cependant une réussite insolente en position de pointe.
Avec un tel duo, Aliou Cissé peut donc se frotter les mains en perspective de la prochaine Can. Et pour une raison bien simple : «Rarement le Sénégal a eu un duo d’attaquants aussi complémentaire», comme l’a rappelé ce technicien averti.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here