PARTAGER

La 19e édition du Festival Image et vie se tiendra du 20 au 24 novembre sous le thème «Image et Education» à Dakar et dans les villes et villages de Thiès, Diourbel et Fatick, à travers un cinéma itinérant. Des ateliers, des rencontres et des échanges sont aussi prévus.

Les organisateurs du Festival Image et vie sont dans la constance et continuent de perpétuer une tradition dont tout le monde souhaite la pérennité. La 19e édition du Festival Image et vie se tiendra du 20 au 24 novembre. «Image et Education» est le thème de l’édition de cette année. Un choix qui se justifie par le fait que le festival coïncide avec la commémoration du 30ème anniversaire de la con­vention des Nations unies relative aux droits de l’enfant. «Le Festival Image et vie, en collaboration avec l’Ong Terre des Hommes Suisse et ses associations partenaires, a développé un projet pédagogique pour de jeunes enfants qui se sont exprimés sur leurs droits à travers des reportages photos et vidéos», a déclaré hier en marge d’une conférence de presse, Fatou Mbaye, directrice du Festival Image et Vie. Elle ajoute : «Ce projet dénom­mé Enfants Reporters a été une occasion de donner la voix aux enfants et aux jeunes, qui ont exprimé leurs opinions et points de vue sur la situation des enfants du Sénégal, après 30 ans de mise en œuvre de la Convention des droits de l’Enfant.» Le produit de ce travail sera valorisé pendant le festival. D’autres associations sénégalaises sont aussi associées à l’organisation. Sur cette base, des rencontres et des échanges entre professionnels sont prévus avec une classe de cinéma sur le métier de costumier, un atelier d’analyse filmique et de rédaction de critique au profit de jeunes scolaires et un atelier sur le financement des festivals de cinéma.

Une sélection de 38 films
Au programme, trente-huit films dont 7 documentaires, 25 fictions et 6 animations en provenance de 15 pays seront projetés. Une programmation riche et équilibrée. La plupart de ces films sont sénégalais. Et comme le Festival image et vie s’évertue aussi à promouvoir la jeune création cinématographique sénégalaise, de nouveaux ac­teurs verront leurs premières œuvres diffusées au festival. «Le choix des films a été fait suite à un appel à films. Nous en avons reçu plusieurs venants de divers pays dont 3 euro­péens. Le comité a travaillé en rapport avec l’ancien jury de l’année dernière pour opérer une sélection», a clarifié Kha­lilou Ndiaye, membre de la commission programmation.
La cérémonie d’ouverture aura lieu à la maison de la culture Douta Seck. Des projections sont aussi prévues dans d’autres centres culturels tels que l’Institut français, la maison de la culture Douta Seck et le centre culturel Blaise Senghor, mais aussi en plein air dans le quartier de la Médina. Après la date du 24 novembre, le festival se prolongera sous forme de caravane avec des expositions, des projections de films, des temps d’échanges dans les régions de Thiès, Diourbel et Fatick.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here