PARTAGER

Le réalisateur et scénariste roumain Cristian Mungiu présidera le jury des courts métrages et de la Cinéfondation du Fes­ti­val de Cannes, pépinière de nouveaux talents issus des écoles de cinéma du monde, ont annoncé mardi les organisateurs.
Lauréat de la Palme d’or 2007 pour «4 mois, 3 se­mai­nes, 2 jours», Cristian Mun­giu qui succède à la cinéaste japonaise Naomi Kawase, a également été récompensé en 2012 par le Prix du scénario pour «Au-delà des collines». L’année suivante, Cristian Mungiu a été membre du jury présidé par Steven Spielberg.
«Représentant éminent de la Nouvelle vague roumaine, Cristian Mungiu partage avec le Festival une longue et brillante histoire (…). Ses œuvres ambitieuses examinent au scalpel la nature humaine avec une rare intelligence», souligne le Festival de Cannes dans un communiqué.
Pour Gilles Jacob, président de la Cinéfondation du Festival de Cannes, Cristian Mungiu est «l’examinateur rêvé pour faire passer le bac du Festival, c’est-à-dire la Cinéfondation et les courts métrages».
«La Cinéfondation a toujours donné aux jeunes cinéastes l’aide et la reconnaissance dont ils avaient besoin en tout début de carrière afin qu’ils s’expriment avec courage et qu’ils puissent trouver leur voie», souligne Cristian Mungiu.
Créée en 1998 par Gilles Jacob, ancien président du Festival de Cannes, la Ciné­fon­dation est dédiée à l’émergence de nouveaux talents du 7e art. De l’Afrique du Sud au Mexique en passant par la Mon­go­lie, 16 jeunes réalisateurs venus de 14 pays, participeront à l’édition 2017.
lepoint.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here