PARTAGER

Pour rendre hommage à la cinéaste belge Marion Hänsel décédée le 8 juin dernier, la Délégation Wallonie-Bruxelles a décidé avec ses partenaires de projeter son dernier film «Il était un petit navire». La projection qui aura lieu vendredi 19h au cinéma Empire de la Médina sera une occasion d’échanger sur la filmographie de cette grande cinéaste belge.

Le dernier film de la cinéaste belge Marion Hänsel Il était un petit navire sera à l’honneur vendredi prochain au cinéma Empire de la Médina. La Délégation Wallonie-Bruxelles Dakar et ses partenaires parmi lesquels l’Association sénégalaise des critiques de cinéma (Ascc) ont décidé de rendre hommage à cette auteure-réalisatrice, productrice et comédienne belge décédée le 8 juin dernier à l’âge de 71 ans. Ce mardi, lors de la conférence de presse en prélude à cet événement, la présidente de l’Ascc est revenue sur l’œuvre de Marion Hänsel riche d’une quinzaine de films. D’après Fatou Kiné Sène à travers les films de cette grande dame du cinéma belge, se dégage de «l’humanité et de l’émotion». Poursuivant ses propos, la journaliste et critique de cinéma soutient que la filmographie de Marion Hänsel est à son image. Selon Mme Sène, il s’agit avec cet hommage de montrer aux gens son travail. Yann Gall de la Délégation Wallonie-Bruxelles a quant à lui souligné que cet hommage qui lui est rendu à Dakar se justifie par le fait qu’elle avait des contacts particuliers avec le monde culturel sénégalais.
Marion Hänsel est connue pour ses films Le Lit, Dust entre autres. La cinéaste qui a commencé sa carrière en 1982 a été récompensée par plusieurs prix belges majeurs. C’est d’ailleurs avec Le Lit, son premier long-métrage, qu’elle a été récompensée du prix André-Cavens décerné par la critique à la meilleure production d’un cinéaste belge. Durant sa carrière, Mme Hänsel a eu aussi à adapter le roman du Sud-Africain John Maxwell (J.M) Coetzee, Dust. D’ailleurs, selon Le Figaro, ce long métrage lui a valu d’être récompensée en tant que réalisatrice lors de la 42e édition de la Mostra de Venise, «du Lion d’Argent de la Révélation, une première pour le cinéma belge». Dans la même veine, elle a été élue «Femme de l’année en 1985 en Belgique et récompensée du Mira d’Or en 2004, prix cinématographique flamand attribué annuellement à une personnalité du cinéma de nationalité belge ou néerlandaise pour sa carrière exceptionnelle».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here