PARTAGER

Le 27e Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco) se tiendra du 27 février au 6 mars 2021, a annoncé jeudi le ministre burkinabè de la Culture, des arts et du tourisme. Abdoul Karim Sango en a fait l’annonce sur plusieurs médias locaux en soulignant au passage que la 27e édition sera organisée sur le thème de «La contribution du cinéma à la culture de la paix». «Nous envisageons cette manifestation dans le contexte ou non du Covid-19. Nous aviserons dans l’un ou l’autre des deux cas», a-t-il ajouté non sans rappeler que «des activités avaient déjà été réalisées». Il s’agit de «l’appel à consultation pour la réalisation et la conception du visuel du Fespaco», de «l’appel à films pour les inscriptions des films», a-t-il précisé. Abdoul Karim Sango a également cité le lancement de «l’appel à inscription pour le Marché international du cinéma et de l’audiovisuel africain (Mica)», et «le projet de budget du Fespaco 2021», entre autres. Le Fespaco avait désigné en juillet dernier un nouveau Délé­gué général par intérim, Timibé Gervais Hien, en remplacement de Ardiouma Soma, appelé à faire valoir ses droits à la retraite.
Le Sénégal avait remporté trois prix à la 26ème édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Oua­gadougou qui a célébré son cinquantenaire (23 févier au 2 mars 2019). Les réalisatrices, Angèle Diabang et Khadidiatou Sow, avaient obtenu respectivement les poulains de bronze et d’argent dans la catégorie court métrage de la compétition officielle du Fespaco. Angèle Dia­bang, réalisatrice du film Un air de kora, avait reçu en plus le Prix spécial de la meilleure réalisatrice de la Cedeao, alors que Khardidiatou Sow a décroché le Prix Acp pour son film Une place dans l’avion. Le chef de l’Etat Macky Sall avait fait part de son vœu de voir l’instauration d’un Prix Cheikh Anta Diop au Fespaco d’un montant de vingt millions Francs Cfa lors d’une audience avec des cinéastes en juillet 2019. Le Sénégal a remporté deux fois l’Etalon d’or de Yennenga, la distinction suprême du Fespaco en 2013 et en 2017 avec respectivement Tey (Aujour­d’hui) et Félicité de Alain Gomis.
Aps

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here