PARTAGER

Sur les 10 projets de films qui seront présents à la 5e Edition du Ouaga Film Lab, deux sont portés par des sénégalais. Il s’agit du projet documentaire «Doxandem : les chasseurs de rêve» de Saliou Waa Guendoum Sarr, produit par Yanis Gaye du Gorée Cinéma, et «Debout mon enfant» de Pape Abdoulaye Seck, produit par Baïla Sy de Proxycom.

Pour la 5e Edition du Ouaga Film Lab, le Sénégal sera représenté par deux couples Réalisateur/ Producteur. Parmi les projets retenus, ceux de deux réalisateurs sénégalais, Saliou Waa Guendoum Sarr et Pape Abdoulaye Seck. Pour le premier, musicien également connu sous le nom de scène de Alibeta, il s’agit d’un projet documentaire intitulé : Doxandem : Les chasseurs de rêves. Ce projet est produit par Yanis Gaye de Gorée Island cinéma. Après un premier film sur le voyage, Life Saraba illégal, durant lequel il a suivi l’aventure migratoire de son cousin des îles du Saloum à la traversée de la Méditerranée, Saliou Sarr tourne sa caméra vers le retour.  Doxandem : les chasseurs de rêves est l’histoire de Mamadou, de retour dans son village après des années de clandestinité en Europe. «De retour dans son village natal du Sénégal, un jeune migrant cherche à être une force positive pour sa communauté. Avec l’aide de sa femme qui l’accompagne, il commence à partager et construire avec sa communauté l’utopie active exprimée dans le livre qu’il a écrit lors de son voyage», présente le résumé du projet. Le deuxième projet sénégalais sélectionné est une fiction de Pape Abdoulaye Seck, Debout mon enfant, produit par Baïla Sy de Proxycom. Au total, ce sont 10 projets de fictions et documentaires de plusieurs pays du continent qui seront présents à cette édition spéciale, Covid-19 oblige, prévue du 2 au 7 novembre prochain.
Ouaga Film Lab est un laboratoire de développement et de coproduction cinématographique en Afrique de l’Ouest et centrale qui existe depuis 2016. L’initiative est portée par un collectif de producteurs, réalisateurs, critiques de films et consultants culturels nommé Génération Films, basé au Burkina avec des collaborateurs et des partenaires internationaux. Le but principal étant le renforcement de la compétitivité des réalisateurs et producteurs des pays des régions concernées dans les différents grands laboratoires internationaux et la facilitation de leur accès aux fonds de financements locaux, à des coproductions internationales et à leur mise en étroite collaboration avec des mentors confirmés du continent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here