PARTAGER

Réunis hier à Bamako en séminaire, les journalistes sportifs des 8 pays de la Zone 2 de l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique) se penchent pendant deux jours autour du thème : «La presse sportive partie prenante du Mouvement olympique et sportif africain.»

Dans le cadre de ses activités, la Zone 2 de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa), regroupant le Mali, la Guinée, la Gambie, la Mauritanie, la Sierra-Leone, le Cap-Vert, la Guinée-Bissau et le Sénégal, organise à Bamako un séminaire au profit des journalistes sportifs des pays membres pour deux jours (11 et 12 décembre 2017).
L’objectif recherché à travers cette rencontre est d’abord de permettre aux journalistes sportifs de mieux connaître l’esprit et l’organisation du Mouvement olympique et sportif international. Ce séminaire servira aussi à la presse sportive de la Zone 2 de s’imprégner des informations sur les composantes du Mou­vement sportif africain. Il s’agira dans la même foulée, de faciliter les échanges sur les missions respectives en vue d’une maitrise des rôles et prérogatives de chaque partie. Enfin, les journalistes pourront en profiter pour renforcer leurs capacités dans le traitement des questions relatives à l’Olympisme et la rencontre des grands événements sportifs africains.
Les travaux, qui ont débuté hier matin dans la capitale malienne, ont été ouverts par le Secrétaire général du ministère malien des Sports, qui avait à ses côtés le président de l’Acnoa Zone 2, le Malien Habib Sissokho, ainsi que le Sénégalais, Seydina Diagne, Secrétaire général du Cnoss (Comité national olympique et sportif sénégalais).
Mamadou Koumé et Cheikh Tidiane Fall en tenue de
conférencier
A menu de ces deux jours de séminaire, il y aura forcément de la qualité au niveau des débats avec les noms qui sont annoncés chez les conférenciers. On peut citer les deux Sénégalais, Mama­dou Koumé et Cheikh Tidiane Fall, anciens journalistes sportifs et experts en communication et formateurs. Il y aura aussi le Malien, Souleymane Drabo. Hier, Mamadou Koumé, ancien président de l’Anps, a traité deux thèmes : «L’Olym­pisme, des sources aux enjeux actuels» et «Les composantes du Mouve­ment sportif africain». Il sera suivi par Souleymane Drabo qui a disséqué sur l’Afrique et les Jeux Olympiques. Les travaux prennent fin ce matin avec Mamadou Koumé qui va parler des médias et de l’internet. Cheikh Tidiane Fall va boucler la boucle avec deux communications. L’ancien Rédacteur en chef du quotidien national Le Soleil va d’abord se pencher sur «la couverture des Jeux Olympi­ques et des Jeux Afri­cains» ; avant d’aborder «les échanges sur les attentes réciproques Cno-Presse sportive».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here