PARTAGER

Les imams et oulémas du Sénégal ont pris leur bâton de pèlerin et rencontré Thione Seck, dont le fils Waly Seck aurait été accusé de promouvoir les Lgbt au Sénégal, pour le retrait de la plainte brandie contre imam Makhtar Kanté. Selon Thione Seck, la plainte en question sera retirée.

«A Monsieur Thione Sek et sa famille». Tel est l’en-tête de la lettre que l’Association des imams du Sénégal (Anis) a adressée au musicien Thione Seck pour le retrait de la plainte que sa famille comptait déposer contre l’imam Ahmadou Makhtar Kanté qui aurait accusé le fils du chanteur, Waly Seck, de participer à la promotion des Lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres (Lgbt) au Sénégal. «Pour l’appel des imams et oulémas du Sénégal, nous sommes venus vous rencontrer pour solliciter le retrait de la plainte concernant l’affaire de votre fils, artiste musicien Waly Seck, et de l’imam Makhtar Kanté de la mosquée du Point E», lit devant la presse l’imam El hadji Omar Diène. Le secrétaire général de l’Anis d’ajouter : «Dans le cadre de notre mission d’éducation et de modérateur de la société, nous les imams et oulémas du Sénégal, solidaires de notre Nation, de ses joies et espoirs, de ses tristesses et angoisses, prions le Bon Dieu, seul maître du temps et de l’histoire, de nous guider et nous assister dans cette épreuve de recherche de la paix entre deux citoyens de même religion.» L’imam Diène soutient par ailleurs que cette demande de cession entre en droite ligne avec leur profil de médiateur et appelle les citoyens à éviter de «se critiquer et de faire des jugements gratuits». Car, affirme-t-il, seul le Bon Dieu conduit les évènements du monde et est le plus juste des juges. C’est pourquoi, dit-il, «nous sollicitons le retrait de cette plaine pour mettre fin à cette polémique qui ne cesse d’enfler». Pour sa part, Thione Seck qui a reçu les imams chez lui, où a eu lieu la conférence de presse, a tenu a remercier ses hôtes pour les efforts consentis afin de mettre un terme à cette polémique. «Je dis à l’instant, devant vous, qu’après cette conférence de presse, je vais appeler les avocats pour que la plainte soit retirée», rétorque le père de Waly aux imams. Car, poursuit-il, «je pense au jour-j, au Tribunal, on dira que c’est Waly contre un imam. Je prie le Bon Dieu pour que cela n’arrive pas». C’est le port par le chanteur Waly Seck d’un tee-shirt aux couleurs arc-en-ciel qui a soulevé toute une polémique. Dans une réaction, l’imam Kanté accusait le chanteur de servir la propagande des lobbies Lgbt dans le pays. Des propos qui lui ont valu une citation directe suivie d’une plainte du fils de Thione Seck.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here