PARTAGER

Des «accusations non fondées», c’est ainsi que Modou Ndiaye, le maire de Bambali,  a tenu à répondre aux accusations d’escroquerie foncière, faux et usage de faux, détournement de biens publics. Il est placé sous contrôle judiciaire. Modou Ndiaye avait été arrêté ce vendredi 18 mai 2018 avant d’être libéré.

Selon Seneweb, Modou Ndiaye « aurait recruté un comptable qui gérait une quarantaine de parcelles fictives sur un lotissement irrégulier en date de 2016. Il revendait ces parcelles à usage d’habitation à 50.000 FCFA l’unité et parfois plus, sans jamais octroyer des attributions aux ayants droits. Plus grave, il ne reversait pas les recettes au Trésor public et les détournait à des fins personnels ».

D’après toujours Seneweb, l’élu apériste avait été arrêté en avril. C’est la conséquence d’une action judiciaire que les plaignants ont lancée. Ces derniers se sont constitués partie civile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here