PARTAGER

C’est un Macky Sall « panafricaniste » et appliqué qui s’est présenté ce 3 avril aux Sénégalais pour son discours à la nation. Les drapeaux de l’Union africaine et du Sénégal en fond, Macky Sall s’est adressé au peuple en 12 munîtes.

Dans ce discours, on reteindra 3 point : les anciens combattants et les Forces de défense, la jeunesse et la citoyenneté.

Après avoir salué la mémoire des anciens combattants, le Chef d’état-major des armées a exhorté les hommes de tenue à appliquer, comme ils le font, les règles du Diambar. Il les a félicités pour le travail accompli et les a demandés de continuer dans cette lancée.

La jeunesse aussi a pris une place centrale dans son discours. En effet, après avoir répété la poursuite des mesures de soutien de la jeunesse avec la réforme éducative et les organismes de financement, Macky Sall s’est positionné en défenseur des jeunes.

Par ailleurs, faisant le lien, Macky Sall a consacré une bonne partie de son discours sur la citoyenneté. Court et précis, c’est un véritable cour sur la citoyenneté et le panafricanisme. «La citoyenneté est mise est mal par la désinformation » a constaté le président de la République. Avant d’ajouter : « L’espace publique est occupée sans titre ni droit, le bien commun n’est pas respecté et les symboles de la République sont ignorés. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here