PARTAGER

Manchester City, sous l’impulsion de Pep Guardiola, poursuit son opération renouvellement. Deux cadres, Vincent Kompany et Yaya Touré, sont sur le départ. Et les Citi­zens ont visiblement choisi qui ils voulaient pour leur succéder.

Pep Guardiola pose doucement, mais sûrement sa patte sur Manchester City. Lors du dernier mercato estival déjà, le technicien catalan a obtenu de nombreux renforts ayant profondément modifié le visage de l’écurie anglaise, à l’image de John Stones ou Ilkay Gündogan pour ne citer qu’eux. Mais le coach espagnol n’est pas rassasié et entend bien poursuivre sa révolution de velours du côté de l’Etihad stadium.
La prochaine étape sera par exemple de remplacer certains anciens cadres en fin de cycle dans la cité mancunienne. Le Daily Mail assure ainsi que les Skyblues songent à se séparer de Vincent Kompany (30 ans) et Yaya Touré (33 ans). Le défenseur central belge, arrivé en 2008 et souvent capitaine, paie ses blessures à répétition, et donc son manque de fiabilité au très haut niveau. Le milieu de terrain ivoirien, lui, arrive en fin de contrat en juin 2017. Et malgré son récent retour en grâce, l’Eléphant ne devrait pas être prolongé.

Virgil Van Dijk et William Carvalho : deux cibles compliquées à boucler
Pour leur succéder, la cellule de recrutement des Citizens a identifié deux priorités, d’après le quotidien anglais. En défense centrale, la cible n° 1 se nomme Virgil Van Dijk (25 ans). L’international néerlandais (12 sélections) réalise un début de saison remarqué sous les couleurs de Southampton. Et les Mancuniens se verraient bien l’attirer dans leurs filets. Le manager des Saints, Claude Puel, ne l’entend absolument pas de cette oreille et compte bien le retenir le plus longtemps possible, s’appuyant sur son contrat courant jusqu’en juin 2022.
Dans l’entrejeu, la priorité des Citizens n’est autre que William Carvalho (24 ans). Le milieu du Sporting CP, champion d’Europe avec le Portugal cet été (29 sélections, 1 but), est de retour à son meilleur niveau et plaît beaucoup à City. Sous contrat jusqu’en juin 2018 (clause libératoire fixée à 50 M euros), il ne sera pas forcément une cible aisée à atteindre (le dossier Julian Weigl du Borussia Dortmund est également ouvert). Si Man­chester City devra jouer serré pour finaliser ces dossiers, il prouve là qu’il a prévu d’animer les prochains mercatos comme il l’a fait sur les derniers. Ça promet !
Footmercato

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here