PARTAGER

La date de la Can 2023 qui se jouera en Côte d’Ivoire n’est à cette heure toujours pas connue et ce au grand dam des organisateurs.

L’information a à ce jour été livrée par le président du Comité d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Cocan) lors d’une rencontre avec les patrons de presse organisée en son siège de Marcory Rési­den­tiel, comme constaté par Koaci.
«Vous rendez vous compte, jusqu’à ce jour, nous n’avons pas encore la date et ça pose un problème», a expliqué depuis la «Maison du Cocan», Lambert Feh Kessé durant son «point d’étape».
L’ancien Dg des Impôts a par ailleurs informé sur le fait que si les stades sont prévus pour être livrés entre janvier 2021 et fin juin 2021, à cette heure le pays est lesté par un déficit d’accueil estimé à 4000 chambres d’hôtel dans les villes de l’intérieur du pays où se jouera la compétition (Bouaké, San Pédro, Yamous­soukro et Korhogo).
«A Abidjan c’est la modification du stade Félix Houphouët Boigny (agrandissement à 40 000 places, Ndlr) qui pose encore problème sinon, après avoir visité les quatre villes de l’intérieur et sensibilisé les acteurs sur les retombées économiques potentielles, nous avons constaté qu’il y a un besoin d’au moins 4000 chambres d’hôtel, à Bouaké par exemple, pourtant deuxième ville du pays, y’a quasiment pas d’hôtels», déplore Lambert Feh Kessé
Soucieux de la réussite totale de l’évènement qui mettra la Côte d’Ivoire sous les projecteurs et lançant un appel de concorde aux acteurs de la presse pour accompagner cette dynamique, le président du Cocan a également profité de l’occasion pour rappeler que, juridiquement, l’organisation est toujours en attente de finalisation d’actes juridiques, notamment un essentiel, celui entre la Caf et la Fif.
Enfin, à l’œuvre depuis 2017, Lambert Feh Kessé qui, avec son équipe, suit un chemin tracé par un «Master Plan» pour 2023, a mentionné qu’à ce jour, 200 milliards Cfa de contrats ont été signés par le ministère des Sports en vue de la compétition.
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here