PARTAGER

Salif Bictogo a lancé une pique à Didier Drogba, candidat à la présidence de la Fif. Selon le président du Stella Club d’Adjamé, l’ancien capitaine des Eléphants doit d’abord diriger un club local pour prétendre occuper ce poste.

Depuis le départ de Sidy Diallo, le poste de président de la Fédération ivoirienne de football (Fif) semble ouvrir grandement les bras à Didier Drogba. Mais ce n’est pas l’avis de Salif Bictogo. Le président du Stella Club d’Adjamé a prédit, de façon voilée, la défaite de l’ex-capitaine des Eléphants dans la course à la «maison de verre». Car selon lui, il faut diriger un club local pour prétendre occuper ce poste.
Invité sur le plateau d’une émission d’une télévision ivoirienne, le candidat malheureux à l’élection du président de la Fif en 2011 face à Sidy Diallo, a pratiquement adressé une pique à Didier Drogba.
En effet, le président du Stella Club estime que le meilleur buteur de l’histoire des Eléphants ne remplit pas les critères pour devenir le patron du football en Côte d’Ivoire.
«En toute honnêteté, j’estime que l’erreur que nous faisons est que tout le monde veut être président (de la Fif), alors qu’il s’agit d’une équipe. D’abord, c’est une liste de 18 personnes. Et si cette liste ne représente pas une équipe et que les décisions reviennent à une personne, vous irez à l’échec», soutient-il. Avant de poursuivre : «Il n’y a pas de personne idoine (pour être président de la Fif). La gestion de notre football peut venir de partout. Mais par expérience, je le dis et je prends l’exemple de Jacques Anouma», a déclaré Salif Bictogo.
Il a tenu à rappeler que Jacques Anouma, qui briguait le poste de président de la Fif face à Dieng Ousseynou en 1999, avait échoué parque qu’il n’était pas à la tête d’un club en Côte d’Ivoire. Selon le dirigeant de club, Anouma est donc devenu président de la Jeunesse Club d’Abidjan (Jca) et est reparti aux élections, qu’il a remportées en 2002.
De son avis, pour prétendre occuper le poste de président de l’instance dirigeante du football en Côte d’Ivoire, il faut d’abord être président de club. Une déclaration annonçant de façon voilée une éventuelle défaite de Didier Drogba dans la course à la succession de Sidy Diallo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here