PARTAGER

La réaction de la Fédération ivoirienne de football (Fif) ne s’est pas fait attendre suite à la sortie médiatique du président du Stella club d’Adjamé (D2), Salif Bictogo, à travers laquelle il a indexé les dirigeants actuels de la Fif de mauvaise gestion et annoncé une Assemblée générale qui pourrait enclencher sa destitution. Ainsi, le président de la Ligue professionnelle de football (Lpf), Sory Diabaté, a-t-il réagi, déclarant qu’il est prêt à l’affronter, preuves à l’appui.
«Gérer le Stella n’est pas gérer la Fédération. J’ai l’impression qu’il a perdu la mémoire. Il nous accuse de voler l’argent de la Fédération. Je n’ai jamais volé l’argent de qui que ce soit. J’aime le football et je travaille pour le football ivoirien. S’il veut me juger, qu’il le fasse sur mon travail ! S’il a aussi un problème personnel avec moi, qu’il me le dise ! Je suis prêt à affronter Salif Bictogo. Je parle avec des preuves. Qu’il arrête de me dénigrer auprès des présidents de club ! Ce n’est pas responsable de sa part», a-t-il déclaré, jeudi, lors d’une conférence de presse.
Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here