PARTAGER

Selon le media Britannique Daily Mirror, Yaya Touré a opposé une fin de non-recevoir à la requête du nouveau sélectionneur ivoirien, Marc Wilmots, qui voulait le convaincre à revenir chez les Eléphants.

Le sélectionneur des Eléphants de la Côte d’Ivoire, a promis de tout faire pour sortir Yaya Touré de sa retraite internationale. Le technicien Belge a donc rencontré le sociétaire de Manchester City pour le convaincre afin de reprendre sa place au sein de la sélection.
Si officiellement rien n’a filtré de ce tête-à-tête, le media Bri­tannique Daily Mirror croire en savoir plus. En effet, le canard révèle que Yaya Touré a opposé une fin de non-recevoir à la requête du sélectionneur ivoirien. «Non, Non. Je ne change pas d’avis. Maintenant, c’est fini !» Ce sont les propos qu’aurait tenus le frère cadet de Kolo Touré.
Si cette information était avérée, Marc Wilmots devra se passer des services de Yaya Touré pour bâtir son groupe, afin d’entamer les éliminatoires de la Can 2019 et le Mondial 2018.

West Ham guette Yaya Touré
En fin de contrat en juin prochain avec Manchester City, Yaya Touré s’est vu proposer une prolongation d’un an. Mais selon la presse anglaise, le club mancunien espère que l’ex-capitaine des Eléphants revoit son salaire à la baisse. Une option qui n’enchante pas tellement le camp du joueur qui pourrait explorer d’autres propositions. Surtout que Yaya Touré, sorti du groupe citizen en début de saison et retiré de la liste du club pour l’Uefa Ligue des Champions, s’est senti humilié. Un sentiment qui devrait pousser Yaya à partir.
Une aubaine que guette West Ham. Slaven Bilic, l’entraîneur de l’actuel 12ème de Premier League qui devrait être conservé, a indiqué à ses dirigeants sa volonté d’enrôler Yaya Touré. Un gros coup qui ne ferait pas peur à la direction de West Ham. En effet, les Hammers seraient prêt à offrir son salaire de City à Yaya, si le joueur de 33 ans arrivait libre. Ce qui ne serait pas dans les cordes de l’Olympique de Marseille qui reniflerait aussi la piste du champion d’Afrique 2015. Et ce, même si Kolo Touré a estimé que le club de la cannebière conviendrait bien à son frère.
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here