PARTAGER

Le limogeage de Ibrahim Kamara de son poste de sélectionneur des Eléphants est acté. La page ainsi tournée, place à l’avenir. Et l’identité de son successeur préoccupe plus d’un, surtout à un mois de la reprise des éliminatoires de la Can 2021. La Fif envisagerait de nommer un sélectionneur par intérim. Pour après nommer un permanent qui pourrait être Paolo Duarté.

A moins d’un mois de la double confrontation face aux Baréas de Madagascar, le 23 mars à Abidjan et le 31 mars à Antananarivo, dans la poule K des qualifications de la Can 2021, la Côte d’ivoire se retrouve sans sélectionneur national. Et le temps presse.
Les nombreux supporters ont le regard tourné vers celui qui occupera le banc des Eléphants lors de leur prochain match. Consciente de cette situation d’urgence, la Fédération ivoirienne de football (Fif) s’attelle à remédier à ce problème le plus tôt possible.
Et pour ce faire, l’instance dirigeante du football ivoirien a établi une stratégie particulière. Elle choisira un sélectionneur intérimaire qui aura pour rôle principal de préparer les Eléphants de Côte d’Ivoire avant les deux matchs contre les Baréas malgaches qui avancent à grands pas. Celui-ci devrait rester en poste seulement trois mois, le temps d’achever le mandat de Ibrahim Kamara, remercié le 20 février dernier.

François Zahoui, Patrick Hesse…
Ainsi, le Comité exécutif de la Fif, qui tend vers la fin de son mandat, veut sauver les meubles. Elle profitera de cet intérim de trois mois pour trouver un sélectionneur qu’elle fera signer pour un long terme. Pour l’heure, aucun nom ne circule pour occuper le poste de sélectionneur intérimaire. Mais à Abidjan, les supporters des Eléphants de Côte d’Ivoire réclament le retour de François Zahoui.
D’autres noms, selon la presse locale, reviennent sans cesse dans la course à la succession de Ibrahim Kamara sur le banc des Eléphants de Côte d’Ivoire. Il s’agit de Paulo Duarté, l’ex-sélectionneur du Burkina Faso, et Patrick Hesse qui sont considérés les deux grands favoris.
Le premier, libre depuis son départ de la sélection des Etalons du Burkina Faso, pourrait faire l’affaire des dirigeants de la Fif. Sa connaissance du football africain, pour avoir été finaliste de la Can 2013 avec le Burkina Faso, pourrait jouer en sa faveur. En d’ailleurs en réalité, ce n’est pas la première fois que la Fif pose ses yeux sur le Portugais.
Quant au second, Patrick Hesse, il connaît très bien la maison. L’ex-adjoint de Ibrahim Kamara a été cité parmi les potentiels sélectionneurs des Eléphants de Côte d’Ivoire. Il a l’avantage d’avoir déjà vécu avec le groupe.
Le discret technicien français serait, selon certains observateurs, le profil idéal pour mieux préparer les Eléphants de Côte d’Ivoire pour la double confrontation contre les Baréas malgaches, qui s’annonce ardue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here