PARTAGER

L’heure de Ibrahim Kamara a-t-elle enfin sonné ? En tout cas, le sélectionneur de la sélection locale et des Espoirs ivoiriens n’a jamais été aussi bien placé pour occuper le poste de sélectionneur national. Selon des sources fédérales, relayées par Sport­mania, la Fédération ivoirienne de football (Fif) songerait à confier les rênes des Eléphants à l’ancien international ivoirien.
Champion d’Afrique 2013 avec les cadets ivoiriens, Ibrahim Kamara connait très bien l’Equi­pe nationale de Côte d’Ivoire. Il a été dans le staff de Sabri Lamouchi en 2014 et adjoint de Hervé Renard pendant près de deux ans. A la Fif, Kamara est pistonné par Sory Diabaté, le vice-président de l’instance faîtière du foot ivoirien.

Cas Wilmots : la mise au point de la Fif
La semaine dernière, la Fédération ivoirienne (FIF) et le sélectionneur Marc Wilmots ont décidé d’arrêter les frais en convenant d’une rupture de contrat à l’amiable. Alors que des chiffres plus ou moins fondés circulent depuis sur le montant des indemnités qui auraient été versées au Belge (certaines sources évoquent le chiffre de 800 000 euros), la Fif a fait une mise au point ce lundi, relayée par Afrik-foot. «La rumeur et de nombreuses sources avancent des chiffres erronés, ayant trait prétendument au salaire de Monsieur Wilmots, ainsi qu’aux indemnités que la Fif aurait consenti à lui payer. Elle rassure l’opinion nationale que la bonne intelligence, qui a prévalu aux discussions avec Mon­sieur Marc Wilmots, a abouti à un accord au bénéfice des deux parties», assure l’instance, sans donner toutefois de chiffres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here