PARTAGER

La Fédération ivoirienne de football (Fif) a annoncé lundi soir, dans un communiqué, saisir le Tribunal arbitral du sport (Tas) contre une décision de la Fifa qui a bloqué le processus d’élection à la tête de l’instance.

Le bras de fer se poursuit entre la Fédération ivoirienne de football (Fif) et la Fifa. L’instance mondiale du football a suspendu le processus électoral en cours sans aucune justification valable.
La Fifa a, sur la foi de rumeurs selon lesquelles la commission électorale aurait été empêchée de poursuivre les travaux sereinement, informé la Fif qu’elle suspendait le processus électoral en cours afin de lui permettre d’avoir une vue d’ensemble à ce sujet et d’intervenir au besoin de garantir un déroulement du processus conforme aux exigences statutaires et réglementaires de la Fifa et applicables à toutes les associations membres. Elle demandait à la Fif de lui transmettre une liste d’informations et de documents d’ici le 28 août 2020 au plus tard.
Alors que les auditions se sont achevées dans la deuxième semaine d’octobre 2020, la Fif est demeurée dans l’attente d’une décision de la Fifa qui n’est jamais intervenue.
Devant sa carence, la faîtière ivoirienne l’a interpellée à plusieurs reprises pour lui rappeler avoir répondu à toutes ses exigences. La Fif s’étonne du silence de la Fifa, l’informe des difficultés créées par le maintien de sa décision de suspension et, partant lui, demande de bien vouloir lever cette suspension dans les meilleurs délais.

«Le football ivoirien à l’arrêt depuis août 2020»
«La Fifa n’ayant pas donné suite aux différentes demandes de levée de suspension du processus électoral, la Fif considère ce silence comme un rejet de sa demande et se trouve contrainte de saisir le Tas afin de solliciter de cette juridiction l’annulation pure et simple de la décision de suspension», explique la Fédération ivoirienne de football dans un communiqué.
Pour la Fif, la suspension de la Fifa a créé des difficultés dont le report du «démarrage des championnats en Côte d’Ivoire» ainsi que de la Super­coupe Félix Houphouët-Boi­gny. «Le football ivoirien est à l’arrêt depuis août 2020», insiste l’instance du foot ivoirien.
En tout cas, l’élection à la présidence de la Fif a pris des allures de feuilleton à rebondissements depuis six mois. Après le rejet de la candidature de l’ancienne star Didier Drogba, la Fifa avait bloqué le processus en août, puis auditionné l’ensemble des acteurs en septembre.
Depuis lors, le processus est au point mort. Le président Sidy Diallo, en fin de mandat, est décédé du Covid-19, plongeant le sport roi ivoirien dans l’incertitude.
Rappelons que le Tribunal arbitral du sport (Tas) est une institution internationale proposant un arbitrage ou une médiation dans le monde du sport. Domiciliée à Lausanne en Suisse, il dépend du Conseil international de l’arbitrage en matière de sport (Cias).
Avec Koaci

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here