PARTAGER

Le prochain classement mensuel Fifa sera publié jeudi prochain, un peu plus d’une semaine après la fin de la fenêtre internationale de novembre, la dernière de l’année 2020. Un classement qui verra peu de changements significatifs dans le Top 20 qui voit un pays africain, le Sénégal, le rejoindre à la faveur des deux succès des Lions, en qualification de la Can-2022 face à la Guinée-Bissau (2-0 à Thiès et 0-1 à Bissau). Il faut juste rappeler que les Sénégalais avaient atteint, en juillet 2019, malgré leur défaite en finale de la Can d’Egypte face à l’Algérie, la 19e position mondiale.
Pour le tableau africain, le trio Sénégal-Tunisie-Algérie se maintient. Les Tunisiens, auteurs d’une victoire à Tunis face la Tanzanie (1-0) et accrochés à Dar Es-Salaam (1-1), conservent leur 26e place. L’Algérie, auteur de la même performance face au Zimbabwe (une victoire à domicile et un nul en déplacement), perd une place (31e au lieu de 30e en octobre). Attendus à la 28e place, les Fennecs ont été «freinés» par le nul enregistré à Harare
Ex æquo avec la Serbie en octobre (30e), les Algériens ont perdu 1,33 point alors que les Serbes ont récolté 5,69 points supplémentaires.
Dans la zone Caf, le quinté de tête est le même. Avec néanmoins une nouvelle reculade de la part des Nigérians, accrochés par la Sierra Leone (4-4 à Bénin-City et 1-1 à Freetown), qui perdent 3 places (35e), alors que le Maroc, auteur de deux victoires face à la République centrafricaine, a gagné 4 rangs pour partager la 35e place avec les Super Eagles. L’Egypte et le Cameroun ont fait un bond de trois rangs (49e et 50e respectivement) et conservent leur 5e et 6e places continentales.
C’est le Top 10 africain qui conduira la phase des poules des qualifications au Mondial du Qatar, en 2022.
hdiandy@lequotidien.sn
(avec Lesoirdalgerie)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here