PARTAGER

A Thiénaba, ce n’est plus une sainte alliance au sein de la famille Seck. De vieilles histoires ravivent les polémiques, rallument les dissensions. C’est une affaire d’héritage qui pollue l’atmosphère dans une ville désormais ceinte en clans alors que le saint Coran y est récité à longueur de journée. Chacun se fera sa propre religion sur ce contentieux devenu judiciaire. Donc public. Cela donne le droit à tout un chacun de le voir sous toutes les coutures. Alors, il est urgent de fermer la fracture pour éviter de fractionner davantage l’unité d’une si sainte famille.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here