PARTAGER

Le slameur Kemit lance aujourd’hui un nouveau clip, intitulé Martyr Luther Quenns, en hommage aux femmes. Ce clip qui exhume les efforts des femmes qui ont contribué à faire de la société ce qu’elle est aujourd’hui, rend également hommage aux femmes qui dans la vie quotidienne sont des héroïnes inconnues. Kemit espère ainsi inciter les nouvelles générations à s’inspirer de ces femmes, pour les amener à devenir les héroïnes de demain !

Au mois de mars, aux yeux de Kemit, rien n’est de trop pour rendre hommage aux femmes ! Dans Martyr Luther Quenns, le tout nouveau clip du slameur dont le lancement est prévu aujourd’hui, ce dernier dresse le portrait d’une vingtaine d’héroïnes africaines. Aline Sitoé Diatta, Mariama Bâ, en passant par Angela Davis, Nina Simone, Miriam Makeba, la reine de Saba encore connue sous Makeda, Abla Pokou d’Ashantie , Nehanda du Zimbabwe, et bien d’autres… Toutes des héroïnes de dimension planétaire qui, aux yeux du slameur, méritaient vraiment d’être célébrées.
Dans le clip Martyr Luther Quenns, le rôle de ces vaillantes femmes est ainsi incarné par des femmes actuelles. Pour Kemit, c’est justement l’occasion de faire le parallèle entre les héroïnes de l’histoire et les héroïnes du temps présent et de les célébrer en même temps. «Ces héroïnes (du présent) font parties de nos propres vies. Leur histoire n’est écrite dans aucun livre à l’heure actuelle mais ça n’enlève en rien leurs valeurs. Je pense à ces femmes qui n’apparaissent pas dans le clip, ces femmes que je ne connais pas forcément, à celles que je n’ai même jamais croisées… Peu importe, j’ai pensé à toutes ces femmes qui dans la vie quotidienne, œuvrent pour permettre aux autres de s’élever et d’améliorer leur condition.» Au delà de la célébration, le but du clip Martyr Luther Queens, c’est surtout de faire connaitre l’histoire commune. «J’entends par là l’histoire des Noirs, qu’ils soient des Etats-Unis, d’Afrique ou des Antilles. C’est notre histoire commune. Parler de nos héroïnes c’est aussi permettre à des gens d’en apprendre davantage sur ces héroïnes pour s’en inspirer», souligne-t-il.
Toujours pour célébrer les femmes, Kemit entend, outre le clip, écrire un livre (sorti courant 2018) et faire un film (sortie 2019). «Martyr Luther Queens est un projet qui est sur 3 supports : un clip, un livre et un film. Le livre ce sera un moyen d’élargir le sujet, et le film un peu plus», informe-t-il.
Slameur, écrivain et activiste, Kemit a participé en 2014-2015 à l’album S comme slam du collectif vendredi slam. En 2016, il a sorti son premier disque solo Mbilim. En 2017 voit son recueil de poèmes Damné en année. Il a aussi à son actif plusieurs singles, dont Indépendance, dans lequel il incarne le personnage de Patrice Lumumba.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here